Une embarcation avec des migrants cubains à bord stoppée par l'armée au large de Sinnamary cette nuit

immigration guyane
Arrivée illégale de 18 cubains à Sinnamary
Les migrants cubains accueillis à l'hôtel en attendant une autre solution ©Jean-Gilles Assard

Dans la nuit de vendredi à samedi, une embarcation avec à son bord 18 cubains a été arrêtée par l'armée au large de Sinnamary. Ramenés sur la terre ferme, ces ressortissants étrangers ont été relâchés et leur embarcation détruite. Ils ont été recueillis pour la nuit à l'hôtel du Fleuve.

Ils sont 18…7 femmes, 11 hommes dont 1 garçon de 12 ans tous originaires de Cuba, à avoir tenté de rejoindre Oyapock au Brésil au départ de Paramaribo au Surinam dans la nuit du 8 au 9 janvier. 

Interceptés par l’armée au large de Sinnamary, ils n’ont pas pu aller au bout de leur périple. Ramenés sur la terre ferme, ils ont été relâchés par les gendarmes avec pour simple consigne de regagner leur pays natal. Leur embarcation a en revanche été détruite.
Alors qu'ils s'apprêtaient à partir à pied pour Cayenne, le directeur de l'Hôtel du Fleuve a pris la décision de les héberger pour la nuit. 
4 Brésiliens, passeurs présumés, faisaient également partie du voyage. Selon nos informations, ils ont eux été interpellés. 

Le président de la Collectivité Territoriale de Guyane, Rodolphe Alexandre, a fait part de son indignation, ce samedi 9 janvier, sur sa page Facebook. Il compte demander des explications au ministère de l'intérieur sur les mesures prises par l'état en Guyane concernant ces arrivées répétées. 

Sinnamary - Immigration illégale : en pleine épidémie du COVID, 22 cubains et quatre brésiliens arrêtés hier soir par l...

Publiée par Rodolphe Alexandre sur Samedi 9 janvier 2021

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live