guyane
info locale

Une grande prière traditionnelle à Cayenne

traditions
Joseph Aténi capitaine boni
Joseph Aténi capitaine boni ©Claire Giroud
Les morts sur les routes, le phénomène des mules, le malaise de la jeunesse amérindienne sur le haut Maroni, ont amenés plusieurs capitaines bushiningué, aloukous, bonis, saramakas et des créoles à se réunir ce dimanche 5 juin à Cayenne pour une grande prière traditionnelle. 
Il y avait environ une cinquantaine de personnes présentes à cette grande prière traditionnelle. Les autorités coutumières ont invoqué les esprits, les ancêtres pour réclamer leur aide sur les différents maux que vit la Guyane comme le malaise des amérindiens mais aussi les différents drames qui touchent les familles bushinengué tels la drogue, les meurtres, les braquages, les accidents de la route. Le capitaine boni Joseph Aténi présidait cette grande prière organisée pour faire revenir la paix et l'harmonie qui rassemblait entre autres communautés, des aloukous, des saramakas et des bonis.

Le reportage de Claire Giroud et Yves Robin