1 policier blessé et 5 interpellations après les heurts à Fort-de-France où des bijouteries ont été la cible de casseurs

faits divers
Rue après émeutes
Magasin endommagé à la rue Lamartine à Fort-de-France. ©Denis Adenet Louvet
Pendant cette nuit d'affrontements entre les forces de l'ordre et des manifestants anti-couvre-feu, d'autres en ont profité pour s'attaquer en particulier à des bijouteries à Fort-de-France.

Ce dimanche matin (18 juillet 2021), les habitants du centre-ville de Fort-de-France découvrent les effets des affrontements de la nuit entre forces de l'ordre et manifestants opposés au couvre-feu.

Mais certains en ont profité pour s'en prendre en particulier à des commerces précis. 

Une bijouterie de la rue Lamartine est prise d'assaut peu après 22 heures. Elle a été ouverte, vidée et incendiée vers 2 heures ce dimanche, affirment nos journalistes sur place. Les voisins de l'immeuble de trois étages, ont déménagé pendant la nuit car ils étaient incommodés par les fumées.

Plus tard vers 4 heures du matin, un groupe d'au moins quatre personnes a tenté de s'introduire dans une autre bijouterie de la rue Lamartine mais le système de sécurité a résisté.

Bijouterie
Cette bijouterie de la rue Lamartine a résisté aux casseurs. ©Denis Adenet-Louvet

Une dizaine d'interventions des pompiers dans la nuit

 

En se repliant loin de la préfecture, des petits groupes qui entendaient en découdre avec les forces de l'ordre ont provoqué des incendies que les sapeurs-pompiers ont pu éteindre sous la protection des policiers et gendarmes.

♦Feu de poubelles à la rue Victor Sévère

♦Voiture incendiée sur la boulevard du Général de Gaulle

♦Incendie dans la bijouterie de la rue Lamartine, (citée plus haut)

♦Feu de poubelles à la rue Perrinon

♦Voiture incendiée rue Victor Sévère

♦Incendie dans le hall du bâtiment Edf place François Mitterrand

♦Feu de poubelles place François Mitterrand

♦Feu de broussailles sur la Savane

Plusieurs barrages encore fumants sur le boulevard à 6 heures dimanche matin (18 juillet 2021).

En outre, certaines vidéos diffusées sur les réseaux sociaux montrent une tentative d'incendie du palais de justice. On y voit des personnes en possession d'engins incendiaires...

5 interpellations ont été réalisées par les forces de l'ordre selon le commissariat de Fort-de-France. Par ailleurs 1 policier a été blessé à la main lors de ces affrontements de la nuit à Fort-de-France.

Voiture incendiée
Voiture incendiée rue Schoelcher. ©Denis Adenet-Louvet

 

Réactions 

 

Je condamne fermement les heurts qui ont eu lieu hier soir à Fort-de-France. Si la liberté de manifester est fondamentale, elle ne peut justifier les violences et les destructions auxquelles nous avons assisté.

 

J’apporte tout mon soutien et ma solidarité aux citoyens et aux commerçants foyalais ainsi qu’aux forces de l’ordre et, en particulier, aux policiers qui ont été blessés.

 

J’en appelle au retour au calme, au sens de la responsabilité de chacun et au respect des mesures qui, bien que contraignantes, ont pour objectif de préserver la santé des Martiniquaises et des Martiniquais.

Catherine Conconne Sénatrice de Martinique

 

Serge Letchimy appelle à l’apaisement et au dialogue 

La question de la vaccination est un enjeu collectif et individuel dans ce contexte de grave crise sanitaire que nous traversons. Les prises de positions pour des raisons personnelles et éthiques sont légitimes. Elles doivent être entendues et respectées, dans leur diversité.

 

Aussi, chacun a le droit d’exprimer son opinion, son adhésion ou son opposition, mais pas dans l’affrontement. Il nous faut collectivement trouver la voie de l’apaisement et du dialogue afin que les mesures soient appliquées de manière adaptée aux réalités martiniquaises.

 

C’est un chemin nécessaire afin de répondre aux défis complexes qui se posent à nous : arrêter l’expansion du virus et trouver les mesures adéquates à la poursuite de la vie économique et sociale.

 

J’appelle à l’apaisement et au dialogue.

Serge Letchimy, Président du Conseil Exécutif de Martinique

 

Samedi 17 juillet vers 23h30, en marge des affrontements qui ont eu lieu cette nuit dans Fortde-France entre manifestants et forces de l’ordre, l’Agence Clientèle d’EDF en Martinique Place François Mitterrand a été prise pour cible et a fait l’objet d’un incendie volontaire.

 

EDF en Martinique dénonce avec la plus grande fermeté ces agissements à l’encontre d’un service public et a porté plainte pour dégradation volontaire par incendie. Les dégâts sont importants et les services aux clients seront fortement perturbés dans les jours qui viennent.

 

Nous ne serons pas en mesure d’assurer l’accueil physique et téléphonique de nos clients.

 

Vous pourrez nous contacter via votre espace client de notre agence en ligne www.edf.mq, via notre application EDF Dom et Corse onglet « nous contacter » ou encore par mail à clients-edf-martinique@edf.fr.

 

Nous mettons tout en œuvre pour revenir au plus vite à un fonctionnement normal.

Direction de EDF