17 migrants haïtiens morts après le chavirage de leur embarcation au large de Bahamas

disparition
Haiti - naufrage
Sur cette photo fournie par la Royal Bahamas Defence Force, des survivants sont assis sur un bateau chaviré alors qu'ils sont sur le point d'être secourus près de New Providence aux Bahamas. (Force de défense royale des Bahamas via AP) ©ROYAL BAHAMAS DEFENSE FORCE
L’embarcation, qui contenait une soixantaine de personnes, aurait chaviré à cause d’une mer agitée, dimanche 24 juillet 2022 au large de New Providence/Nassau - Bahamas. Les corps de dix-sept migrants haïtiens ont été retrouvés sans vie et 25 autres personnes ont été secourues en mer lors d'une opération de sauvetage.

Les corps de dix-sept migrants haïtiens ont été retrouvés sans vie.  Selon un bilan provisoire : 17 corps ont été sortis de l'eau : 15 femmes, un homme et un bébé.

Les forces de sécurité des Bahamas ont récupéré les corps,  25 personnes ont été secourues et remises aux autorités sanitaires pour surveillance.

Miami, destination finale ?

Concernant cette tragédie, Philip Brave Davis, Premier ministre des Bahamas, a déclaré que  les enquêteurs avaient déterminé que le hors-bord bimoteur avait quitté les Bahamas vers 1 heure du matin, transportant jusqu'à 60 personnes, apparemment à destination de Miami. Selon les premiers éléments l'embarcation  aurait chaviré à cause d’une mer agitée.

Philip Brave Davis a poursuivi en disant qu'une enquête criminelle avait été ouverte sur l'opération présumée de trafic d'êtres humains.

"Dix-sept compatriotes sont morts au large des Bahamas et plusieurs (ont) disparus, ce 24 juillet. Ce nouveau drame attriste la nation tout entière ", a tweeté le Premier ministre haïtien, Ariel Henry.

Fuir la violence 

Haïti est aux prises avec une vague de violence liée aux gangs, notamment une forte augmentation des meurtres et des enlèvements. La violence a conduit un nombre croissant de personnes à fuir le pays de plus de 11 millions de personnes, à la recherche d'une vie meilleure et plus sûre.

Les gouvernements de la région, y compris les États-Unis, ont signalé une augmentation du nombre d'Haïtiens détenus qui tentent d'entrer dans d'autres pays.

Plusieurs naufrages impliquant des migrants ont eu lieu dans les Caraïbes cette année, dont un en mai au cours duquel 11 personnes ont été confirmées mortes et 38 ont été sauvées au large de Porto Rico.

Un autre incident en janvier a vu un homme secouru et un autre mort confirmé après qu'un bateau transportant 40 migrants a coulé au large de la Floride, les disparus n'ayant jamais été retrouvés.