publicité

TCSP : Une phase décisive est entamée

Les travaux du TCSP réalisés dans le cadre du partenariat public privé (PPP), englobent la construction des stations et de 2 sites majeurs. Il s’agit d’une phase décisive des chantiers qui sera suivie par la période de tests et la mise en service des Bus à Haut Niveau de Service.

Le chantier du TCSP prend chaque jour davantage d'ampleur © C.R.M
© C.R.M Le chantier du TCSP prend chaque jour davantage d'ampleur
  • Martinique 1ère
  • Publié le , mis à jour le
TCSP
En novembre 2013, le conseil régional décide de confier le reste des travaux du TCSP, à la société Vinci par le biais d'un PPP (Partenariat Public-Privé). Il s’agit d’un accord entre le Syndicat Mixte du Transport en Commun en Site Propre, dont le budget provient de la Région, et Caraïbus, dont l’actionnaire principal est la société Vinci. Deux sociétés locales, Caraib Moter et Sogea sont chargées de la conception et l’exécution des travaux de ce partenariat, du 1er avril 2014 au 30 septembre 2015.
Les travaux du partenariat public privé pour la fin de la construction du TCSP © C.R.M
© C.R.M Les travaux du partenariat public privé pour la fin de la construction du TCSP
Cet accord précise que le partenaire privé s’engage à mobiliser 100 millions d’euros sur le montant global du projet et à réaliser deux pôles d'échanges*, un centre de maintenance et 16 stations, en respectant les contraintes du contrat et les échéances. "Obligation de livrer le chantier avant fin 2015 sous peine de fortes pénalités. Cela permet de sécuriser le projet et de s’assurer qu’il sera livré dans les temps, sans quoi nous risquons de perdre les fonds européens" déclare Franck Numéric, chef du projet TCSP.

Une fois le chantier achevé, le partenaire public rembourse les fonds avancés par paiement échelonnés sur une durée  que le conseil régional ne précise pas encore.

Chantier du TCSP au Lamentin © C.R.M
© C.R.M Chantier du TCSP au Lamentin
Les entreprises locales espèrent des retombées significatives de ce partenariat afin de mener à bien l'un des plus grands chantiers de ces dernières années à la Martinique. La collectivité régionale annonce 107 millions d'euros à réaliser par les entreprises martiniquaises, 400 emplois directs et indirects et 80 entreprises sollicitées.

*Les 2 pôles d’échanges de Carrère et Mahault au Lamentin

Les automobilistes pourront y laisser leurs véhicules sur des zones aménagées et sécurisées. Ils permettront d’effectuer les changements entre les différents modes de transports : Bus à Haut Niveau de Service,bus urbains, taxi collectifs, transports scolaires.

Les 2 pôles seront constitués : d’un parking relais (110 places à Mahault et 350 places à Carrère) d’une gare pour les transports collectifs secondaires, d’une zone commerciale pour la vente de tickets. Des places de stationnement seront également réservées aux taxis collectifs et aux bus pour y déposer ou récupérer les passagers selon le conseil régional.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play