martinique
info locale

L'état et les politiques ont-ils oublié l'ancien otage Thierry Dol ?

thierry dol
Thierry Dol salut Villacoublay
Thierry Dol à son arrivée à l'aéroport militaire de Villacoublay ©KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Après un long silence médiatique, l'ex otage Thierry Dol veut être indemnisé pour la durée de sa captivité, d'autant qu'un fonds de garantie existe pour les otages...
Après un long silence médiatique, l'ex otage martiniquais Thierry Dol, réapparaît pour solliciter l'État et les parlementaires. Il veut être indemnisé pour la durée de sa captivité, d'autant qu'un fonds de garantie existe pour les otages, or le dédommagement qui lui est proposé prend en compte uniquement le préjudice moral et physique mais pas ses 1139 jours de détention.

Difficile reconstruction

Le 8 novembre 2013, Thierry Dol revient chez lui, en Martinique après 1139 jours de détention dans le désert du Niger. Une semaine auparavant, il était accueilli par le président de la République à la descente d'un avion affrété par l'État, preuve de l'engagement de la France. Mais une fois la déferlante médiatique passée vient le moment de la difficile reconstruction.
L'ancien otage martiniquais attend le soutien notamment des parlementaires martiniquais, afin de faire aboutir sa revendication. Alex Ursulet, son avocat a expliqué les raisons du retour médiatique de son célèbre client dans le journal de ce mercredi 24 juin 2015 présenté par Serge Bilé. 
Alex Ursulet avocat de Thierry Dol by martinique1ere

 

Publicité