publicité

La Pointe Marin est gratuite... pour encore trois semaines

Depuis le début du mois de juillet, l'accès en voiture à la plage de la Pointe-Marin, à Sainte-Anne, est gratuit. La ville a repris la gestion du parking. Mais il sera à nouveau payant d'ici trois semaines. 

Le parking de la Pointe Marin à Sainte-Anne est gratuit depuis deux semaines. © MARTINIQUE 1ERE
© MARTINIQUE 1ERE Le parking de la Pointe Marin à Sainte-Anne est gratuit depuis deux semaines.
  • Laurie-Anne Virassamy & William Zébina
  • Publié le
Il y a plus de monde ces jours-ci à la Pointe-Marin, à Sainte-Anne. Car depuis deux semaines, les barrières de la plage sont levées : le parking est gratuit. Et c'est une bonne nouvelle pour les vacanciers. "Tout le monde pourra profiter de la plage", s'exclame un automobiliste. "Ça donne une sensation de liberté, d'être chez soi", renchérit un autre.

La nouvelle équipe municipale a mis fin au contrat qui la liait à la société privée qui gérait le parking. Il y avait un manque à gagner important pour la commune. "Quand il était exploité par la ville de Sainte-Anne, le parking rapportait entre 80 et 90 000 euros par an", explique Karine Sainte-Agathe, première adjointe au maire de Sainte-Anne. "Le marché qui a été passé était beaucoup plus défavorable. Il fallait qu'il y ait un minimum de 100 000 euros de chiffres d'affaires réalisés pour que la ville commence à toucher un euro". Au final, Sainte-Anne n'aurait touché que 17 000 euros en deux ans. La ville a donc repris la gestion du site. Mais d'ici trois semaines, le parking sera de nouveau payant.

La Pointe Marin veut faire peau neuve 

Ce n'est pas le seul changement à venir dans la commune. Le camping est également en travaux. "L'ancienne municipalité avait obtenu des financements pour le transformer en camping trois étoiles", résume Karine Sainte-Agathe. "Les travaux ont commencé pour pouvoir installer des bungalows en bois ainsi que des tentes toilées de catégorie supérieure". Les travaux financés par des fonds européens devront être réalisés d'ici la fin de l'année 2016. À plus long terme, un réaménagement de la plage est à l'étude. Un restaurant flottant, des installations sportives ainsi qu'un mouillage pourraient voir le jour.
 
À (re)voir le reportage de William Zébina et Stéphane Sovillier :
Sainte-Anne frequentation de la ville vacanciers

Intervenante : Karine Sainte-Agathe, première adjointe au maire de Sainte-Anne

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play