L’artiste jamaïcaine J Capri a finalement succombé à ses blessures

décès
J Capri
J Capri - Reverse It (Official Music Video) | Dancehall 2014 | HeadConcussionTV ©KRUSHA PHOTOGRAPHY
Blessée lors d’un grave accident de la route le 23 novembre dernier à la Jamaïque, la chanteuse de Dancehall J Capri a finalement rendu l’âme ce vendredi matin (4 décembre)  à Hôpital de l’UWI à Kingston.
La scène Dancehall jamaïcaine est en deuil après la mort, ce matin, de J Capri, Jordan Phillips de son vrai nom. L’artiste âgée seulement de 23 ans avait été grièvement blessée suite à un accident de voiture à Kingston (Jamaïque).

La solidarité de sa famille musicale

Extraite du véhicule par des passants, elle avait été conduite à l’Hôpital de l’Université des West-Indies. Après une lourde intervention chirurgicale, son état était tout de même jugé critique par l’équipe médicale. Un appel au don du sang avait même été lancé sur les réseaux sociaux, relayé par des célébrités du Dancehall qui lui avait rendu visite à l’hôpital.

Cela n’a pas suffit, l’artiste est morte ce vendredi 4 décembre au matin. J Capri avait atteint les sommets de la scène dancehall dès 2013 avec des collaborations prestigieuses comme celle avec Konshens sur  "Pull up to mi bumper" ou encore Charly Blach avec "Wine & Kotch". Elle avait également des tubes en solo comme "Reverse It" ou encore "Boom and Bend Ova".

 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live