publicité

370 kilos de cocaïne saisis et un réseau de trafiquants démantelé

En trois fois entre novembre 2017 et juin 2018, ce sont près de 370 kilos de cocaïne qui ont été saisis et plusieurs individus interpellés suite à une vaste enquête concernant un trafic de drogue. Le procureur de la République a organisé une conférence de presse ce lundi 25 juin.
 

Commissaire Jean-Damien Moustier, chef de l'antenne caribéenne de l'OCRTIS et Renaud Gaudeul, procureur de la République. © Cyriaque Sommier
© Cyriaque Sommier Commissaire Jean-Damien Moustier, chef de l'antenne caribéenne de l'OCRTIS et Renaud Gaudeul, procureur de la République.
  • Cyriaque Sommier
  • Publié le
Les agents de l’OCRTIS (Office Central pour la Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants) ont effectué cette belle prise "à terre", le 19 juin dernier, notamment dans une villa de Rivière Pilote.
Trois individus ont été interpellés, dont l’un des organisateurs présumés du réseau. Il s’agit de jeunes martiniquais, âgés de 21, 23 et 31 ans. Les deux premiers étaient inconnus de la justice, le troisième avait déjà été condamné pour trafic de drogue en octobre dernier.

Après leur garde à vue, les trois hommes ont été mis en examen samedi (23 juin) pour importation, acquisition, détention, transport, offre de produits stupéfiants et association de malfaiteurs.

Un dossier suivi à la JIRS (Juridictions Inter-Régionales Spécialisées) de Fort-de-France


C’est le résultat de plus de sept mois d’une enquête qui a débuté en novembre 2017, après l’interception par la Marine Nationale d’une cargaison de 82 kilogrammes de cocaïne entre Sainte-Lucie et la Martinique (20 novembre 2017). Deux personnes avaient alors été interpellées.

Les agents de l’OCRTIS ont multiplié les planques et les écoutes téléphoniques. Une surveillance de jour comme de nuit qui a fini par payer. Le 25 janvier dernier, une seconde saisie de 143 kilos de drogue a lieu dans une villa de Sainte-Luce. Deux autres trafiquants présumés sont interpellés.

Avec l'opération de la semaine dernière (19 juin), en tout ce sont 370 kilos de cocaïne qui ont donc été récupérés.
Par ailleurs des armes de poing, dont quatre pistolets automatiques, des chargeurs de fusils d’assaut, ainsi que neuf véhicules, un bateau, un jet ski et 63 000 euros d’argent liquide ont été récupérés lors des deux dernières opérations.

L’enquête se poursuit, tandis que les sept personnes mises en examen dans ce dossier attendent maintenant de passer devant la justice. Elles encourent un maximum de 30 années de réclusion criminelle.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play