83 jeunes sapeurs-pompiers de Martinique ont fait leur rentrée

famille
Pompiers
rentrée de la promotion 2021, samedi 9 octobre 2021 ©Twitter/Udsp972/
Les jeunes sapeurs-pompiers (JSP) de Martinique  ont effectué leur rentrée hier (samedi 09 octobre 2021) au Robert. 83 jeunes ont participé à la cérémonie en présence de leurs parents et des élus sur la place du 22 mai au Robert.

Polos de sapeurs-pompiers sur les épaules, rangers aux pieds, la promotion 2021 est composée de 83 garçons et filles. Ils viennent des quatre coins de la Martinique, et ont entre 11 et 16 ans. Ces jeunes montrent un intérêt pour les services de secours et ils apprennent le métier en compagnie de pompiers professionnels ou volontaires. 

Sous l’impulsion de l’Union Départementale des Sapeurs-pompiers de la Martinique, ce centre existe en Martinique depuis le 1er octobre 2000. Cette nouvelle activité avait été officiellement présentée au préfet de Région de l’époque  Michel Cadot. Actuellement  huit sections existent entre Saint-Joseph, le François, le Robert, le Lamentin, Schoelcher, Trois-Îlets et Fort-de-France (2).

Pompiers
l’Union Départementale des Sapeurs-pompiers de la Martinique, a récompensé les jeunes mais aussi les formateurs et animateurs.  ©Twitter/pompiers972

Pendant leur cycle de formation, les candidats sont initiés aux techniques de lutte contre les incendies, aux gestes de premier secours, et à l'entretien des véhicules spécialisés.

Ces activités se déroulent tout au long de l'année scolaire, souvent les mercredis et/ou les samedis. Les cours souffrent un peu de la situation sanitaire lié à la pandémie du coronavirus.

La cérémonie s’est déroulée en présentiel sur la place du 22 mai au Robert. Charles Laguier le président de l’Union Départementale des Sapeurs-pompiers de la Martinique, a récompensé les jeunes mais aussi les formateurs et animateurs. 

À l’issue de la formation qui se déroule en parallèle avec les études scolaires, souvent les mercredis et/ou les samedis, ces adolescents passent leur brevet de jeune sapeur-pompier avant d’être recruté en grande majorité dans les centres d’incendie et de secours de l’île.