martinique
info locale

Une action juridique engagée contre le drapeau choisi par l'exécutif de la CTM

collectivité territoriale de Martinique
Drapeau OECS
"Le drapeau de la polémique" est placé aux côtés de ceux des pays de l'OECS. ©CTM
La polémique enfle autour du drapeau choisi par l'exécutif de la CTM 10 mai 2019. Le fanion censé être l’emblème du territoire lors des manifestations sportives et culturelles à l’étranger, contesté par plusieurs élus de l’assemblée, fait l'objet d'une action juridique.
Ce fanion bleu et vert avec un strombe géant appelé lambi, entouré de 34 étoiles et 8 segments a été présenté le 10 mai 2019 comme l’emblème du territoire, lors des manifestations sportives et culturelles à l’étranger.
 

Contestation des élus de l'Assemblée


Mais voilà, ce choix est contesté par plusieurs élus de l’Assemblée de Martinique (Péyi-a et EPMN*). Ces derniers ont adopté hier (mardi 21 mai 2019), en séance en plénière, une motion pour dénoncer la non-consultation de l’instance en amont, et le fait que ce drapeau représentant une conque de lambi, est utilisé sur le fronton des bâtiments de la CTM, hors événement.

Cette motion présentée par le député Jean-Philippe Nilor (Péyi-a) a recueilli 23 voix pour, 2 abstentions et 0 contre.
 

Une action juridique


Une démarche qui conforte les partisans du drapeau rouge, vert noir, comme le militant écologiste Marcel Bourgade, qui dénonce de son côté "le procédé administratif et le choix" de ce fanion.
Le conseiller exécutif de l’opposition Fred Lordinot (PPM) et l’une des candidates malheureuses du concours se sont associés à cette plainte.

Maître Georges-Emmanuel Germany (action)

Du coup, une action juridique vient d’être engagée, pour tenter d’annuler la décision d'Alfred Marie-Jeanne, le président de l’exécutif de la CTM. Mais selon l'avocat, ce drapeau est politique, puisqu'utilisé à d'autres occasions. 

Maître Georges-Emmanuel Germany (détournement drapeau)

*Ensemble Pour une Martinique Nouvelle
Publicité