martinique
info locale

Affaire Carenantilles Marin : l'ancien directeur de la mer est en garde à vue

vie locale
Michel Pelletier
Michel Pelletier, ancien directeur des affaires maritimes en Martinique. ©Martiniquela1ère
Michel Pelletier, l'ancien directeur de la mer, est entendu depuis ce lundi matin (23 septembre 2019), à la gendarmerie du Lamentin, dans le cadre de l'affaire Careantilles, le marché de la rénovation de la plateforme de carénage au Marin.
Michel Pelletier, ancien directeur de la mer jusqu’en 2018, a été placé en garde à vue ce lundi matin (24 septembre 2019), dans les locaux des enquêteurs à la gendarmerie du Lamentin.

L'affaire a commencé par l’installation par Jean-Louis De Lucy de Fossarieu, patron de Carenantilles, d’une série de pontons flottants pour accueillir des bateaux au Marin...en toute illégalité. Cette activité  commerciale est soumise à autorisation administrative et au paiement d'impôts et taxes. L’entrepreneur n’a rien fait pour payer ni taxes, ni impôts.
Gendarmerie
Les auditions se déroulent à la brigade spécialisée de la gendarmerie au Lamentin. ©Martiniquela1ère
Un fonctionnaire des affaires maritimes a bien tenté à l’époque d’alerter son directeur (Michel Pelletier), qui n’aurait pas réagi. Il est donc reproché à l'ancien directeur, de ne pas avoir fait appliquer la loi.

Le fonctionnaire qui habite la Guyane a dû se déplacer en Martinique pour les besoins de l'enquête. "Il est placé en garde à vue du chef de corruption passive, et pour avoir violé le secret de l'enquête", précise le procureur de la République, Renaud Gaudeul.

Cette affaire a déjà conduit à la détention préventive du chef d’entreprises Jean-Louis De Lucy de Fossarieu, la mise en examen de Rodolphe Désiré, le maire du Marin et d'Arthur de Lucy de Fossarieu, co-gérant de Carenantilles.
Publicité