martinique
info locale

L’appel à propositions est ouvert pour la conservation de la biodiversité et le développement durable des régions d'Europe

écologie
Projet biodiversité
Projet YPIRANGA pour la formation à l’utilisation des plantes médicinales et/ou nourricières de la Martinique. ©CR
Depuis le 18 Novembre l’appel à projet "LIFE4BEST" est lancé ! Une initiative financée par la Commission européenne (Programme LIFE de l'Union européenne), l’Agence française pour la biodiversité et l'Agence Française pour le Développement et coordonnée par l’IUCN International.
Les personnes intéressées ont jusqu’au 16 décembre 2019 pour être candidates à l’appel à projets européen Life4Best qui a pour objectif de "promouvoir la conservation de la biodiversité et des écosystèmes ainsi que l’usage durable des services que fournissent les écosystèmes, y compris pour l’adaptation au changement climatique et l’atténuation", expliquent les organisateurs.
 

Une enveloppe de trois millions d’euros


Le programme Life4Best pour "Biodiversity and Ecosystem Services in overseas Territories" propose l’attribution de petites subventions rapides à hauteur de 50 000 euros à des porteurs de projets locaux. À tous ceux qui s’inscrivent dans une dynamique de conservation de la biodiversité et de développement durable au sein des régions dites ultra périphériques de l’Union Européenne (Guadeloupe, Guyane, Réunion, Martinique, Mayotte et Saint-Martin, les Açores et Madère (Portugal) et les Îles espagnoles des Canaries).
 

3 objectifs spécifiques de LIFE4BEST 

  • Faciliter l’accès aux fonds européens des acteurs des neuf Régions Ultra-Periphériques.
  • Renforcer les capacités de ces acteurs pour accéder et gérer efficacement des fonds européens.
  • Accroître la visibilité des Régions Ultra-Periphériques comme contributeurs clés pour la réalisation des stratégies et objectifs biodiversité européens et globaux. "Les projets financés doivent être concrets et contribuer à des résultats tangibles en termes notamment de conservation de la biodiversité".

3 projets retenus en 2017 pour la Martinique


Lors du dernier appel à projet en 2017, 3 projeta avaient été  retenus pour la Martinique.
Le projet AMAWECA (Association des Amis des Volcans Verts de la Caraïbe) pour inscrire le secteur Trois-Ilets, Diamant, Rivière-Salée et Anses d’Arlet, dans une démarche de protection de la biodiversité et du patrimoine géologique en créant un parc de Volcans et une réserve naturelle.
Biodiversité
Projet AMAWEKA pour la protection de la biodiversité et du patrimoine géologique de Martinique. ©CR
Le projet du Conservatoire Botanique de Martinique.
Biodiversité
Projet conservatoire botanique de Martinique. ©CR
Il existe sur le territoire plus de 1500 espèces de végétaux indigènes dont près de 40 endémiques strictes et plus de 170 endémiques des Petites Antilles. La Martinique est un haut lieu de la biodiversité végétale caribéenne au sein de ce qui constitue l’un des 35 "hotspots" de la biodiversité mondiale !

La création d’une base de données dédiée avait pour objectif d’améliorer la structuration, concernant tout particulièrement la flore en vue de la sauvegarder.

Le projet YPIRANGA. 
Projet biodiversité
Projet YPIRANGA pour la formation à l’utilisation des plantes médicinales et/ou nourricières de la Martinique. ©CR
L’objectif était de créer une "plantothèque" médicinale située en zone urbaine. La planthotèque école a permis à des personnes référentes (choisies parmi les riverains et résidents des quartiers urbains de Martinique par le Centre Ypiranga, installé à Trénelle Citron depuis des années), d'être formées à l’utilisation des plantes médicinales et/ou nourricières de la Martinique. 
Info pratique
Contact - Région Caraïbe (Guadeloupe, Martinique et Saint-Martin) : Christèle Allaud,chargée régionale BEST RUP/ LIFE4BEST - christele.allaud@icloud.com
Publicité