martinique
info locale

L'assistant médical Will Martial est au service du cyclisme depuis plus de 20 ans !

cyclisme
Will Martial
Will Martial assistant médical sur le tour cycliste de Martinique. ©Daniel Betis
Le 38e tour cycliste international de Martinique est marqué par de nombreuses chutes. Plus de dix coureurs ont vécu les affres de l’infirmerie. Certains ont même abandonné. L'expérience de Will Martial, assistant médical, est particulièrement appréciée dans ces cas là.
Lors de la 2e étape, un coureur a chuté sans gravité juste après l’arrivée du contre-la-montre reliant le Carbet à Fonds-Saint-Denis. Will Martial était là. Il est vite arrivé. Idem lors de la grave chute du maillot à pois Clément Davy, sur la ligne d’arrivée de la 3e étape à Trinité.

Lorsque les coureurs Émile Demazy, Ismaël Denara, notre collègue technicien Gaby Laurier et son motard, ont été heurtés par un véhicule qui venait en sens inverse (jeudi 11 juillet 2019), Will Martial leur a porté l'assistance nécessaire.
 

L’ancien coureur devenu assistant médical


Will Martial a commencé comme coureur au vélo club du Robert, avant de rejoindre l’Union Cycliste de Châteaubœuf à Fort de France. Puis bien vite, il choisit d’apporter un autre savoir-faire. La sécurité des coureurs, des suiveurs et des spectateurs est primordiale dans un tour. Voilà pourquoi, cet aide-soignant, par ailleurs ancien dirigeant (vice-président de L’Espoir Cycliste Ducossais), est assistant médical.
Will Martial assistant medical sur le tour cycliste de Martinique.
Il doit évaluer les blessures et aider le coureur à surmonter la souffrance psychologique et physique. Ce sont des moments forts qui exigent une bonne écoute afin de trouver les mots justes. Il doit faire des pansements adéquats pour permettre aux coureurs les moins atteints de repartir.
 

Une organisation médicale concertée 

 

Le travail de l’assistant médical Will Martial se fait sous l’autorité du Dr Amegaibon, le médecin du tour. En renfort, il peut compter sur l’assistance de l'ambulance de la Croix-Rouge au sein du peloton. De plus, le comité régional a signé un partenariat avec les pompiers afin d'intervenir en cas de chute grave. A Trinité, les spectateurs en ont eu la démonstration.

Publicité