publicité

Les communes du littoral martiniquais réfléchissent à des solutions pour faire face au dérèglement climatique

Les catastrophes naturelles ont des conséquences sur notre littoral.Selon une étude scientifique, Le Carbet, ville du nord caraïbe changera totalement de visage, d’ici 2100. Un ré-aménagement du territoire communal est envisagé, pour faire face aux risques de houle et de tsunami.

Le centre bourg du Carbet est construit juste en face de la plage. Seule la route nationale les sépare. © CHRISTINE CUPIT
© CHRISTINE CUPIT Le centre bourg du Carbet est construit juste en face de la plage. Seule la route nationale les sépare.
  • Par Christine Cupit
  • Publié le
Une longue plage de sable noir et une vue imprenable sur les flancs de la montagne Pelée.
Ces atouts naturels font du Carbet, la commune balnéaire du nord Caraïbe.
Pourtant l’image de la carte postale est menacée par les aléas climatiques. Les phénomènes de houle cyclonique causent régulièrement des dégâts sur le littoral du Carbet. 
Le Carbet après le passage de l'ouragan Maria © JCS
© JCS Le Carbet après le passage de l'ouragan Maria
Les habitations et les commerces situés dans la zone, se retrouvent en première ligne. Sur la plage, ou dans le centre bourg, personne n’est épargné. Voici quelques témoignages que nous avons recueillis.

Témoignages

Riverains du Carbet
Les scientifiques prévoient des phénomènes naturels de plus en plus fréquents et violents, pour les années à venir, avec un risque de tsunami plus important.
Le littoral, fragilisé par l’érosion, est également mis en danger par la montée du niveau de la mer. La plage du Carbet dont la taille a déjà fortement diminué, pourrait disparaître complètement, d’ici la fin du siècle.
Pour se préparer à un tel scenario, le Carbet a commandé une étude. Un groupe d’architectes et la DEAL ont imaginé le Carbet à l’horizon 2100. Ils prévoient un ré-aménagement complet du territoire communal.
La population et les infrastructures, installées sur le littoral seront déplacées vers l’intérieur des terres, sur les hauteurs. Le déménagement a d’ailleurs déjà commencé avec le transfert de l’école maternelle, et très bientôt le collège.

Interview

Jean-Claude Ecanvil, maire du Carbet sur les risques majeurs

La ville du Carbet sera certainement amenée à développer le transport maritime, pour pallier les insuffisances du routier .
La seule route d'accès, la RN2, longe la mer. Lors des épisodes de houle cyclonique, elle devient infranchissable.

Valentin Kottelat est l'un des architectes qui ont rédigé l'étude sur l'aménagement du littoral du Carbet. Il nous explique son objectif.
 

Interview de l'architecte Valentin Kottelat sur l'aménagement du littoral du Carbet

Valentin Kottelat, architecte
Mais avant tout, ce projet de ré-aménagement du Carbet a besoin de l’adhésion de la population. Les habitants et les commerçants sont les premiers concernés. Ils auront leur mot à dire. Et certains seront difficiles à convaincre.

Réactions

habitants du Carbet
La ville du Prêcheur aussi, a déjà commencé à réfléchir à ce qu’elle sera demain. Idem au Robert. Une étude est en cours. Une autre doit démarrer à Basse Pointe.
Face à l’urgence du dérèglement climatique, les communes situés les zones à risque du littoral, n’ont pas d’autre choix que de s’adapter, si elles veulent assurer la sécurité de leurs populations.

Sur le même thème

  • climat

    Climat : l’urgence est déclarée sur la planète

    Le sommet exceptionnel sur le climat convoqué en urgence à New York par le secrétaire général de l’ONU se termine lundi 23 septembre 2019. Il s’est tenu en même temps que des dizaines de marches citoyennes à travers le monde.
     

  • climat

    Climat : la Martinique rétrécit à vue d’œil

    Le littoral sera bientôt redessiné sur la plage de Désert, à Sainte-Luce. Tout en respectant le droit de propriété des riverains, il s’agit de garantir la libre circulation sur la plage. Un premier pas dans la redéfinition de la zone des 50 pas géométriques.

  • climat

    La Martinique en alerte sécheresse

    La Préfecture de la Martinique a placé l'île en alerte sécheresse, ce lundi (18 mars). Les niveaux des cours d'eau sont particulièrement bas. Des mesures sont prescrites par les autorités.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.
Cela ne vous prendra que quelques minutes.

Je participe à l'enquête