martinique
info locale

Conflit des avitailleurs : suite des négociations ce lundi

social
Table de négociation
Négociations entre la direction et les grévistes de la société GPAF, (Groupement Pétrolier Avitaillement Fort-de-France), le dimanche 13 août au Lamentin. ©Martinique 1ère
Direction du GPAP (Groupement Pétrolier de l'Aéroport) et syndicat des avitailleurs ont entamé des négociations dimanche 13 août. Une nouvelle rencontre est programmée ce lundi 14 août à 14 heures. Le point d'achoppement des négociations reste le recrutement de deux personnes.
Par l’entremise du préfet et de la DIECCTE, des négociations ont débuté avec 24 heures d'avance dans le conflit des avitailleurs. Les deux parties n'arrivaient pas à s'entendre pour mener les discussions. Une réunion envisagée le samedi 12 août ne s'est pas déroulée. Par courrier la direction de la GPAP souhaitait la reprise du travail avant l'ouverture des discussions. Les interventions de l'Etat ont rapproché les deux parties. À l'issue du premier jour d'échanges, le point d'achoppement reste l'embauche de deux personnes.

Acquis sociaux et embauche

Les salariés affiliés à la CFDT du groupement pétrolier de l'aéroport sont en grève depuis le 9 août. Depuis leur dernier mouvement qui date de novembre 2014, les avitailleurs ont le sentiment de n'avoir pas été entendus. Ils dénoncent le management de leur direction et certaines conditions de travail. Ils souhaitent le maintien des acquis sociaux, l'embauche de deux salariés afin d'assouplir leur planning.

Nouvelle réunion aujourd'hui

Ce lundi 14 août, une nouvelle réunion se tiendra à 14 heures dans l'ancien aéroport du Lamentin. La situation n'a pas évolué sur la plateforme. L'aéroport n'est pas en mesure d'assurer les services nécessaires au traitement d'avions long-courriers, les pleins en carburant se font à la Barbade ou à l'aéroport Pôle Caraïbes en Guadeloupe.