Corinne Mencé-Caster : la femme battante

livres
Corine Mencé-Caster
Corinne Mencé Caster dans son bureau à Paris IV ©La 1ère
C'est une femme de combat et sa nouvelle vie s'écrit à Paris. Corinne Mencé-Caster l'ancienne présidente de l'Université des Antilles-Guyane, est revenue à ses amours premières : l'enseignement et la recherche. Sous le pseudonyme de Mérine Céco, elle vient de publier son troisième roman.
Depuis septembre 2016, Corinne Mencé-Caster occupe à la Sorbonne, la chaire de linguistique hispanique. Elle supervise notamment un ambitieux projet de recherche, une traduction de la première grammaire espagnole, élaborée au XVème siècle
 

Enseignement, recherches et littérature

Le monde universitaire, elle connaît. De 2013 à 2016, Corinne Mencé-Caster a présidé l'Université des Antilles-Guyane. La Martiniquaise a dû gérer la scission de l'université en deux, puis le scandale du Ceregmia, un laboratoire de recherche où se sont joués de nombreux détournements financiers. Elle a démissionné avant la fin de son mandat pour revenir à ses amours premières : l'enseignement et la recherche. Sans oublier la littérature, elle vient de publier son troisième roman sous le pseudonyme de Mérine Céco, .
 
Sa nouvelle vie s'écrit à Paris, où l'ont rencontrée Marie Radovic, Albane Lussien et Bernard Blondel 
corinne Mencé-Caster
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live