martinique
info locale

Coronavirus en Martinique : des distilleries fournissent de l'alcool pour fabriquer du gel hydroalcoolique

coronavirus
distillerie
La distillerie JM a anticipé les recommandations de l’Europe et changé de chaudière il y a un an. ©Martinique la 1ère
Les rhumeries de l'île rentrent à leur tour dans la lutte contre le coronavirus. Elles ont commencé à mettre à disposition de l'alcool pur à destination de certaines structures en capacité de produire du gel hydroalcoolique, dans une Martinique frappée par la pénurie.
Dès les premiers signes de d'absence de produits désinfectants dans les étales ou en pharmacie, plusieurs distilleries de l'île avaient été sollicitées pour fournir de l'alcool à haut degré afin de fabriquer du gel et des solutions alcooliques.

Des dirigeants d'établissements de santé, comme la clinique Saint-Paul à Fort-de-France ont ainsi manifesté le désir de produire leurs propres solutions hydroalcooliques. Il s'agissait de répondre aux attentes de leurs salariés et à celles des patients de passage.
 

Gel hydroalcoolique et masques fabriqués sur place


Pour d'autres opérateurs, il s'agissait de pouvoir satisfaire un public plus large car il est impossible de trouver des solutions en pharmacie.

À la Clinique Saint-Paul, Nabil Mansour, son PDG, dit avoir déjà réceptionné 250 litres de rhum à 90° auprès du Groupe Bernard Hayot, via sa distillerie JM. L'établissement ramènera ce taux d'alcool à 70° et y ajoutera des huiles essentielles, avant utilisation. Le PDG indique également avoir commencé la confection de masques en coton afin de faire face à tout imprévu.

Dans un communiqué paru ce vendredi 10 mars 2020, le groupe Bernard Hayot indique que les rhums JM et Cléments fourniront de quoi alimenter les personnels de santé, de l'armée, la gendarmerie ainsi que les pompiers. Les livraisons devraient débuter dès la semaine prochaine, en concertation avec les services de l'État.

Par ailleurs, selon nos informations, la quasi-totalité des distilleries de l'île rentreront dans le combat contre la propagation du coronavirus. 8 de ces unités fourniront, chacune, autour d'un millier de litres d'alcool à haut degré. Ce qui représente quand même un volume de près de 8 000 litres sur une production totale de 16 millions de litres par an.
 

Une industrie réputée pour produire le gel hydroalcoolique en Martinique


La production de gel hydroalcoolique sera confiée à l'un des fleurons de l'industrie chimique de Martinique, Prochimie, basé au quartier Palmiste au Lamentin. L'enseigne est connue dans le domaine des produits d'entretien ménager et industriels, des liquides pour automobiles, de l'essuie-tout ou du papier hygiénique. Elle présente donc un savoir-faire en termes de fabrication et de conditionnement.

La lutte contre le coronavirus et cette solution "locale" pour fabriquer du gel hydroalcoolique, pourrait donner de nouvelles idées.

Notre bon vieux rhum s'offre une nouvelle perspective. En plus de la vente en Martinique et surtout dans le monde, en plus du spiritourisme en pleine croissance avant la crise du coronavirus, avec cet alcool pour fabriquer du gel, c'est tout simplement une nouvelle opportunité autour de la santé, pour la canne à sucre et l'industrie locale.