Covid-19 : les nouvelles règles de déplacements en provenance et à destination de la Martinique depuis le 1er avril 2022

santé
Aéroport de Martinique / marina du Marin
L'enceinte de l'aéroport Aimé Césaire et la marina du Marin en Martinique (image d'illustration). ©Guy Etienne / Facebook Marina du Marin
Selon que les voyageurs soient vaccinés ou pas, les passagers en avion en provenance ou à destination de la Martinique ainsi que les plaisanciers, doivent encore respecter des règles. La préfecture rappelle que "depuis le 9 juin 2021, un pass sanitaire est mis en place de façon temporaire pour accompagner les français au retour à une vie normale, tout en minimisant les risques de contamination".

Depuis le vendredi 1er avril 2022, la levée du couvre-feu est effective en Martinique. Il avait été décrété le 13 juillet 2021, en raison d’une situation sanitaire critique.  

En conséquence, les conditions de déplacement en provenance et à destination de la Martinique ont évolué. Pour quitter l’île vers un autre territoire national, une attestation sur l’honneur est exigée.

Pour les passagers à destination de l'hexagone

Tout passager de 12 ans ou plus, si il n'est pas vacciné, doit justifier que son déplacement est fondé sur un motif impérieux d'ordre personnel ou familial, un motif de santé relevant de l'urgence ou un motif professionnel ne pouvant être différé. En outre, il s'engage à :

  • Présenter le résultat négatif d'un examen biologique de dépistage virologique (RT-PCR) de moins de 72h ou d'un test antigénique permettant la détection de la protéine N du SARS-CoV-2 de moins de 48h avant l'embarquement.
  • Accepter qu'un test ou examen de dépistage puisse être réalisé à son arrivée, 7 jours après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, Astra-Zeneca, Novavax), 4 semaines après l’injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson), 7 jours après l’injection (une seule injection nécessaire) d’un vaccin chez les personnes ayant déjà eu un antécédent de Covid-19. 

"Les passagers vaccinés ne sont pas soumis à ces obligations", précise la préfecture.  

Une personne vaccinée est une personne qui peut attester de la réalisation d'un schéma vaccinal complet. Depuis le 1er février 2022, pour que leur schéma vaccinal reste reconnu comme complet, les personnes de dix-huit ans ou plus souhaitant entrer sur le territoire national doivent avoir reçu une dose de vaccin à ARN messager complémentaire au plus tard 9 mois suivant l'injection de la dernière dose requise.

Préfecture
Aéroport / voyage / départ
Enregistrement de passagers à l'aéroport. ©Guy Etienne

Pour les passagers en provenance de l'hexagone  

Pareillement, tout passager de 12 ans ou plus, si il n'est pas vacciné, est soumis aux mêmes règles que pour celui qui quitte l’île. Si ce dernier est vacciné, il doit présenter le résultat négatif d'un examen biologique de dépistage virologique (test PCR) de moins de 72 heures ou antigénique permettant la détection de la protéine N du SARS-CoV-2 réalisé moins de 48 heures avant l'embarquement.  

Entre les Antilles et la Guyane  

Pour les passagers en provenance et à destination de la Guadeloupe, de Saint-Martin, de Saint-Barthélemy, de la Guyane : tout passager de 12 ans ou plus, s'il n'est pas vacciné, doit justifier que son déplacement est fondé sur un motif impérieux d'ordre personnel ou familial, un motif de santé relevant de l'urgence ou un motif professionnel ne pouvant être différé.  Là encore, les passagers vaccinés ne sont pas soumis à ces obligations.  

Passagers en provenance et à destination de l'étranger

Depuis le 9 juin 2021, les flux de voyageurs entre la France et les pays étrangers sont rouverts "selon des modalités qui varient en fonction de la situation sanitaire des pays tiers et de la vaccination des voyageurs".

Une classification des pays a été définie sur la base des indicateurs sanitaires. Elle est susceptible d’être adaptée selon les évolutions de la situation épidémique. Depuis le 1er juillet 2021, le "passe européen", également intitulé "certificat COVID numérique de l’UE", est entré en application au sein de tous les États membres, avec une période de transition de six semaines. Son utilisation est prévue au plan juridique jusqu’au 30 juin 2022.

Préfecture de Martinique

Retrouvez la liste des pays verts, rouges et oranges sur : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/deplacements  

En provenance de la Martinique et à destination d'un pays vert ou d'un pays orange

"Tout passager de 12 ans ou plus, s'il n'est pas vacciné, doit justifier que son déplacement est fondé sur un motif impérieux d'ordre personnel ou familial, un motif de santé relevant de l'urgence ou un motif professionnel ne pouvant être différé".  

Il s'engage en outre à présenter le résultat négatif d'un examen biologique de dépistage virologique (test PCR) de moins de 72 heures ou antigénique permettant la détection de la protéine N du SARS-CoV-2 réalisé moins de 48 heures avant l'embarquement, à accepter qu'un test ou examen de dépistage puisse être réalisé à son arrivée.

Si ce voyageur est vacciné il doit aussi présenter le résultat négatif d'un test PCR ou antigénique de moins de 72 heures réalisé moins de 48 heures avant son départ.  

En provenance d'un pays rouge et à destination de la Martinique

Si la personne concernée n'est pas vaccinée, c’est la même contrainte que précédemment. En outre, elle doit "s’engager à déclarer sur l'honneur son lieu d'isolement". En provenance de la Martinique et à destination d'un pays rouge, le déplacement doit être justifié par un motif impérieux de santé, professionnel ou d’ordre familial.  

Bateaux / mer / plaisance
Rassemblement de bateaux (image d'illustration) ©CMT / DR

Les déplacements maritimes  

Les modalités de déplacements maritimes sont analogues à celles des déplacements aériens. "Néanmoins, les jours en mer sont pris en compte dans la durée d'isolement de 7 jours pour les personnes qui ne présentent pas un schéma vaccinal complet." 

Aussi, "toute arrivée en Martinique doit être déclarée au CROSSAG" par courriel (antilles@mrccfr.eu) avec comme objet "Déclaration d'entrée en Martinique - Navire [XXXXX]" et les documents suivants en pièces-jointes :

  • La déclaration d'entrée jointe dûment complétée à transmettre 24h au moins avant l'horaire prévu d'arrivée
  • Tout document justificatif du motif impérieux
  • Le résultat négatif d'un examen biologique de dépistage virologique pour chaque passager, réalisé moins de 72 heures avant le départ.  

Depuis le 9 juin 2021, un pass sanitaire est mis en place de façon temporaire pour accompagner les Français au retour à une vie normale tout en minimisant les risques de contamination.

La préfecture de Martinique