Crash du 16 Août 2005 : l'Avca veut poursuivre son combat devant la justice

accidents
Crash aérien 16 août 2005
Les sauveteurs récupèrent quelques affaires des victimes du crash du 16 août 205 au Vénézuela. ©Martinique 1ère
L'Association des Familles des Victimes du Crash du 16 Août 2005 va marquer ce triste anniversaire aujourd'hui. Ses membres veulent continuer à se battre pour la réouverture du dossier par la justice.
Le 16 Août 2005, 152 martiniquais et 8 membres d'équipages colombiens qui étaient partis du Panama pour rentrer en Martinique après un voyage trouvaient la mort au Vénézuéla dans le crash d'un Mc Donnell Douglas MD-82 de la compagnie West Caribbean. Aujourd'hui encore, les familles des victimes ne veulent pas croire à la thèse de l'enquête qui incrimine les pilotes. C'est ce que les familles diront à nouveau ce 16 août 2016...11 ans après ce traumatisme. (Re)voir le récit du drame dans le journal de France 2 

Certaines personnes en sont encore au stade du 16 Aôut 2005






La douleur est encore vive au sein des familles. La présidente de l'Avca Rose-Marie Pelican expliquait hier (lundi 15 août), sur les antennes de radio Martinique 1ère que de nombreuses personnes n'avaient toujours pas fait le deuil des disparus. "Certains en sont au même point ", a-t-elle expliqué. Une femme dit toujours attendre le 17 Août, une date qui pour elle n'est toujours pas arrivée. Le combat de l'association se poursuit toujours sur le volet judiciaire. "Pas question d'accepter que la justice classe ce dossier", ajoutait Rose-Marie Pelican la présidente de l'Avca. 


Ce mardi (16 Août), l'Avca a prévu un dépôt de gerbe à Rivière-Pilote. Une autre gerbe sera déposée à Ducos, même chose à Saint-Joseph aux alentours de 9 heures 30. Une heure après, l'association sera à Fort-de-France pour là encore déposer une gerbe à la mémoire des victimes et ensuite une marche silencieuse aura lieu vers la Cour d'Appel. À cette occasion, ''nous dirons à la justice notre besoin de vérité '' annonce Rose-Marie Pelican.








 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live