martinique
info locale

Crise en Guyane : heurts entre manifestants et forces de l'ordre

social
guyane
©JODY AMIET / AFP
Le collectif "Pou Lagwiyann dékolé" a demandé à être reçu par le préfet, "afin de trouver une éventuelle sortie de crise". Certains manifestants ont cherché à entrer de force dans la préfecture, créant une bousculade jusqu’à la porte de la préfecture gardée par des gendarmes.
Le collectif Pou Lagwiyann dékolé a demandé à être reçu par le préfet, cet après-midi "afin de trouver une éventuelle sortie de crise". Après 45 minutes d’attente et devant l’absence de réponse du préfet, certains manifestants ont cherché à entrer de force dans la préfecture, créant une bousculade jusqu’à la porte de la préfecture gardée par des gendarmes.

Un policier blessé après les heurts à la préfecture 

Quelques instants plus tard, le directeur de cabinet du préfet est sorti, entouré de gendarmes, pour annoncer que la rencontre avec le préfet ne pourrait pas avoir lieu ce vendredi, mais la semaine prochaine. En réponse, le collectif décide de s'installer durablement devant la préfecture, alors que les manifestants continuent à affluer. 

Peu après 18 heures des heurts ont éclaté à la préfecture de Cayenne. Face à des manifestants cherchant à entrer de force dans le bâtiment, les gendarmes mobiles ont aussitôt répliqué. Les escadrons mobiles postés de chaque côté de la préfecture ont utilisé des gaz lacrymogènes à plusieurs reprises, sur les centaines de manifestants présents. Ils ont répondu à des jets d'objets divers. Un commissaire de police serait blessé selon nos confrères de Guyane 1ère. Les 500 frères appellent au calme. 
Publicité