Crise sociale en Martinique : une nuit plus calme que les précédentes

incendies
61a35f4fa7d89_whatsapp-image-2021-11-27-at-20-51-38.jpeg
Incendie de détritus dans la nuit à Fort-de-France. (samedi 27 novembre 2021). ©@LoranKristian
Les interventions des sapeurs-pompiers et des forces de l'ordre ont diminué dans la nuit de samedi 27 au dimanche 28 novembre 2021 en Martinique, après 5 nuits d'une extrême violence.

Selon un bilan effectué ce dimanche matin (28 novembre 2021) avec les sapeurs-pompiers, les interventions ont nettement diminué dans la nuit du samedi 27 au dimanche 28 novembre 2021.

Les agents du STIS (Service Territorial d'Incendie et de Secours) sont intervenus sous la protection des forces de l'ordre, pour éteindre quelques feux de poubelles ou de voitures incendiées.

♦François : intervention au quartier Chopotte pour un incendie de véhicule.

♦Rivière-Salée : une voiture incendiée dans le bourg de la ville.

♦Morne-Rouge : feu de poubelles devant le centre technique.

♦Schoelcher : arbre sur la voie publique et feu de poubelles sur l'ancienne route.

Les pompiers, protégés par les gendarmes, car des jeunes, selon les secouristes, étaient en embuscade prêts à leur envoyer des projectiles.
Toujours à Schoelcher, un jeune à moto, poursuivi par les gendarmes, a chuté, a priori sans gravité. Il a été arrêté.

♦Fort-de-France : feu de poubelles au quartier Dillon. Malgré le renfort des policiers, les pompiers ont été victimes de jets de bouteilles.

Feu de détritus à la Zac de Rivière Roche samedi à 19h30. Le départ du sinistre n’aurait pas de lien avec la crise sociale. À cause de cette crise, le feu n’a pas été entièrement maîtrisé. Les pompiers reviennent ce dimanche matin avec un engin de chantier pour terminer le travail.

Intervention également pour un feu de poubelles sur la rocade.

Les sapeurs-pompiers enregistrent beaucoup moins de sollicitations et moins d'interventions par rapport aux nuits précédentes. Est-ce un bon signe ?