martinique
info locale

La CTM vient au secours de la Fédération des yoles rondes

yoles
Course de yoles
Grand prix de la fédération des yoles à l'Anse Figuier (Rivière Pilote, 12 février 2017) ©D.Drailine
Le tour des yoles rondes va se dérouler normalement. Les organisateurs menaçaient de réduire la voilure sur les étapes ou sur les primes des coursiers. La bouée de sauvetage est venue de la CTM. Après une délibération Elle approuve une aide de 390 000 euros pour le tour.
La Fédération des yoles rondes qui réclame des moyens financiers pour organiser la 33e édition du tour a de quoi être rassurée. Après délibération, la CTM a approuvé une aide de 480 000 euros, dont 390 000 euros pour le tour.
 
Pour mémoire, les organisateurs du tour menaçaient de réduire la voilure avec soit deux étapes supprimées ou envisageaient de revoir les primes réservées aux coursiers.
Elle estimait n’avoir pas non plus les moyens pour venir en aide aux municipalités qui exigent une rallonge pour payer les agents de sécurité nécessaire dans chaque ville étape.
 

30 à 50 mille personnes dans une ville étape

 La fédération des yoles rondes a engagé 27,30% du budget pour le volet sécurité à terre et en mer. Une sécurité des spectateurs qui a pris une importance considérable au fil du tour pour maîtriser les embouteillages, solutionner des difficultés de circulation, les évacuations sanitaires, les rixes entre bandes rivales.

En mer le dispositif est aussi important afin d’assurer la régularité de la course. La Fédération a instauré un périmètre de sécurité de 300 mètres à bâbord et à tribord.
Publicité