Cuba : incendie maîtrisé sur la base des superpétroliers mais 15 pompiers sont décédés

océan atlantique
Cuba réservoirs de pétrole détruits
A Matanzas, 4 réservoirs de produits pétroliers ont été détruits. ©Cubadebate twitter
À Matanzas, ville située à l’est de la Havane, l’incendie sur le plus grand lieu de stockage de produits pétroliers de Cuba, est enfin maîtrisé. Les renforts humains et matériels du Mexique et du Venezuela ont aidé à éteindre le feu qui a détruit 4 réservoirs, chacune d’une capacité de 50 millions litres de fioul.  Quinze sapeurs-pompiers cubains ont été tués dans les déflagrations.

C’est l’heure du bilan à Cuba après l’incendie catastrophique qui a détruit 40% de la capacité de stockage de produits pétroliers du pays. 

En temps normal, la base des superpétroliers de Matanzas, avec ses 10 réservoirs, réceptionne le pétrole brut, le fioul et le gasoil.  Ces produits sont acheminés à l'usine thermoélectrique pour fournir de l’électricité au pays.

Au moment de l’incendie, le premier réservoir était rempli à 50% de sa capacité soit avec 25 millions de litres de fioul. Le deuxième était plein.

Les sapeurs-pompiers paient un lourd tribut

C’est grâce à l’intervention des renforts humains et matériels du Mexique et du Venezuela que l’incendie a été enfin maîtrisé, 4 jours après la première explosion.

Les services d’incendie de Cuba ont été rapidement dépassés par l’ampleur de la catastrophe et les explosions mortelles.

Quinze sapeurs-pompiers ont été tués et une vingtaine d’autres blessés, selon le ministre de la santé publique de Cuba.

Protection des pompiers calcinés
Casques calcinés des sapeurs-pompiers de Matanzas. ©Facebook

Le processus d’identification des 15 sapeurs-pompiers, a commencé. Les familles de certains d’entre eux ont déjà été informées. 

Pour d’autres, seul le travail des experts légistes va permettre d'identifier les victimes très abimées par le feu. Pour l’instant, le gouvernement cubain n’a pas encore communiqué les noms des sapeurs-pompiers tués dans l’incendie.

Un coup dur pour Cuba

L’économie cubaine est en ruine. L’embargo des Etats-Unis contre le régime empêche l’approvisionnement régulier des produits énergétiques. Le 18 juillet 2022, un pétrolier en provenance de la Russie a livré 700,000 barils de fioul à Matanzas. On ne sait pas quel pourcentage de cette marchandise est parti en fumée.

Avant la catastrophe, Cuba ne produisait que la moitié de l’électricité nécessaire pour alimenter le pays.  Les coupures de courant sont fréquentes.

Après cet incendie qui a débuté le vendredi 5 août 2022, à la suite d'un coup de tonnerre qui a déclenché le feu dans l'un des réservoirs de fuel, la distribution de l'électricité va s’aggraver à Cuba.