publicité

Curaçao empêche à des opposants vénézuéliens de charger de l'aide humanitaire

Les autorités de l'île néerlandaise de Curaçao ont empêché hier (vendredi 22 février 2019), les opposants vénézuéliens de charger à bord d'un navire de l'aide humanitaire destinée à leur pays.
 

Le port de Curaçao. © P. Monnerville
© P. Monnerville Le port de Curaçao.
  • Bertrand Caruge
  • Publié le , mis à jour le
"Les produits ne pourront partir pour le Venezuela que lorsque les conditions de sécurité pour les recevoir seront assurées", a expliqué la porte-parole de l'exécutif local du territoire néerlandais, de Curacao alors que le gouvernement du président Nicolas Maduro a fermé la frontière maritime et suspendu les liaisons aériennes avec cette île.

Ces 50 tonnes de vivres et de médicaments envoyés par des Vénézuéliens vivant aux États-Unis étaient arrivées par avion-cargo jeudi à Curaçao.

La cargaison fait partie du dispositif d'aide que l'opposition vénézuélienne, emmenée par le président du Parlement Juan Guaido, a promis de faire entrer dans le pays ce samedi (23 février 2019), malgré l'opposition du chef de l'Etat Nicolas Maduro.

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play