Le cyclotron sera opérationnel en Martinique en 2021

cancer
Cyclotron
©Aurelie Treuil
Annoncé en 2015, le cyclotron sera opérationnel en juin 2021 en Martinique. Une conférence de vulgarisation scientifique sur le fonctionnement et l’utilité du cyclotron et du PET SCAN s'est déroulée  mardi 17 décembre 2019 à Fort-de-France avec des intervenants de l'imagerie médicale.
Le cyclotron verra bien le jour en Martinique en 2021. Une conférence organisée par la CTM et le CHU de Martinique s'est tenue mardi 17 décembre 2019 à l'Atrium à Fort-de-France.

Les acteurs de l'imagerie médicale ont apporté des informations sur l'impact du cyclotron. Une rencontre de haut niveau saluée par un public attentionné et en demande d’informations, car tous les intervenants ont eu un langage clair à portée de tous.
Cyclotron
©Aurelie Treuil
La direction du CHUM a proposé à la CTM début 2019, d’élargir le projet cyclotron et de construire un seul et unique nouveau bâtiment pour l’ensemble des activités de médecine nucléaire. 
Le cyclotron devrait permettre une meilleure prise en charge médicale des patients dans toute la caraïbe.
Les experts ont apporté des informations précises sur les avancées technologiques en matière d’imagerie médicale et de médecine nucléaire.

" Il n'y a pas d'effets secondaires dans la mesure où le médicament est administré à des doses très faibles. On ne recherche pas un effet de médicament, on cherche juste à visualiser ou le médicament va se répartir". 

Nathalie Rizzo-Padouin, pharmacienne, spécialisée en radiopharmacie.

Le cyclotron est un accélérateur de particules associé à un TEP Scan qui utilisera l'imagerie médicale.
Il représente une avancée majeure dans la détection des maladies comme le cancer car il permet de détecter les cellules cancéreuses avec précision et plus rapidement. 
La Martinique s’est dotée d’un cyclotron grâce à un partenariat entre la CTM, l’ARS, le CHUM et la CGSS. Le plateau technique est bien avancé, il est situé à proximité de l’hôpital Pierre Zobda Quitman  et devrait être livré en 2021. 

Des règles strictes ont été envisagées pour la protection des utilisateurs et le respect de l’environnement, sous le contrôle de l’ASN (Agence de Sureté Nucléaire).
Les Outre-mer en continu
Accéder au live