Deux Saint-Luciens mis en examen et placés en détention pour trafic de stupéfiants

trafic de drogue
Ventôse
Image d'illustration ©FAA
Les deux hommes originaires de Sainte-Lucie qui avaient 72 kilogrammes de cocaïne en leur possession ont été mis en examen et placés en détention provisoire jeudi 23 novembre. Ils avaient été interpellés le 20 novembre dernier en mer lors d'une opération de la marine nationale.
Ces deux hommes originaires de Sainte-Lucie, âgés de 36 et 51 ans encourent une peine de 10 ans d'emprisonnement.
Selon Renaud Gaudeul, procureur de la République, ils ont été déférés au parquet de la Juridiction Interrégionale Spécialisée (JIRS) de Fort-de-France jeudi 23 novembre à l'issue de leur garde à vue. "Une information judiciaire a été ouverte des chefs d’acquisition, transport, détention, importation illicite de substance ou plante classée comme stupéfiant et association de malfaiteurs. Après avoir été mis en examen de ces chefs, les deux individus ont été placés en détention provisoire par le Juge des Libertés et de la Détention".

Interceptés en mer


Ils avaient été interpellés le 20 novembre dernier en pleine nuit dans les eaux internationales entre Sainte-Lucie à la Martinique lors d'une opération de la frégate de surveillance de la Marine Nationale "Le Ventôse". Selon le procureur, les deux hommes étaient à bord d'un bateau rapide de type "Go Fast". "L’embarcation, équipée d’un moteur hors-bord, continuait sa route. À la vue de l’hélicoptère de la marine, les occupants au nombre de deux se sont débarrassés de ballots par-dessus bord. Ces derniers ont toutefois pu être récupérés et l’embarcation a était stoppée à 02h37 à la suite de tirs d’avertissements sur l’avant du go fast".

Les quatre ballots récupérés contenaient au total 72 kilogrammes de cocaïne.