Donald Trump décrète de nouvelles restrictions sur Le rhum et les cigares de Cuba

océan atlantique
Maison Blanche Donald Trump
Donald Trump reçoit les vétérans de l’opération ratée de la Baie des Cochons. ©twitter
Donald Trump annonce mercredi 23 septembre de nouvelles sanctions sur les cigares et l'alcool de Cuba. Déclaration faite lors d’une réception pour des vétérans de la Brigade 2506. Ces exilés cubains en 1961 avaient participé à l'opération ratée dans la Baie des Cochons pour renverser Fidel Castro
Les cigares et l’alcool cubain sont visés dans un nouveau décret du gouvernement américain. Désormais, les voyageurs des États-Unis ne peuvent plus ramener du  rhum et des cigares à la maison.

Les américains n’ont plus le droit de se rendre à Cuba pour les évènements sportifs et culturels. L'interdiction concerne aussi les  réunions et des conférences.  
Cuba cigares
Les cigares de Cuba interdits aux visiteurs américains. ©creativecommonsgeraldgabernig
Donald Trump a décide de sanctionner plus de 400 hôtels à Cuba appartenant au gouvernement. Les américains n’ont plus le droit d’y séjourner.

Les vétérans de la Brigade 2506, invitées spécialement à la Maison Blanche, on tous applaudi ces mesures punitives contre le gouvernement cubain. En 1961, ils n’ont pas réussi à renverser Fidel Castro lors de l’opération de la Baie des Cochons.

Le 17 avril, 1961, ils étaient 1,400 exilés cubains à débarquer dans la Baie des Cochons. Ils avaient pour mission de renverser Fidel Castro.
Formés par le CIA, Agence Central d'Intelligence, ces miloitaires étaient impuissants face aux frappes aériennes et les tirs venant des 20,000 troupes fidèles au régime castriste. L’affrontement a duré 3 jours.
L'arrestation des exilés cubains
L'arrestation des exilés cubains qui ont combattu pour les américains à l’opération de la Baie des Cochons. ©twitter
Des membres de la Brigade 2506 ont été emprisonnés à Cuba pendant près de 2 ans. Les Etats-Unis ont négocié leur libération. 


Les sanctions, l'arme preferé de Donald Trump


Donald Trump a profité de cette rencontre avec les vétérans pour critiquer les initiatives prises par son prédécesseur, Barack Obama, pour la normalisation des relations avec Cuba.

L’administration d’Obama-Biden a signé un accord unilatéral, faible et pathétique avec la dictature castriste. C’était une trahison du people cubain qui a enrichi le régime communiste. J’ai annulé cette capitulation au régime castriste organisée par Obama-Biden.
Donald Trump

Le président américain veut également punir Cuba pour son soutien au régime du président Nicolas Maduro du Venezuela.


Donald Trump a besoin des votes des cubains


Le moment est bien choisi pour faire cette annonce. Donald Trump a besoin du vote de la communauté cubaine à Floride pour gagner les présidentielles du 3 novembre prochain. L’état de Floride joue un rôle décisif à chaque élection présidentielle. En 2016, il l'emporte avec une marge étroite de 1,2%.
Monument Baie des Cochons
Monument à Miami en honneur aux combattants de la Baie des Cochons. ©twitter
Ironie du sort, en 2008, avant d’entrer dans la politique, Donald Trump a déposé plusieurs demandes de brevet auprès de l’administration cubaine. Il voulait ouvrir des hôtels, des casinos et des terrains de golf.  En 2010, ses demandes avaient obtenu un avis favorable.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live