La Martiniquaise Elodie Placide invente sa marque de protection hygiénique lavable

portraits
61af9ba054e0b_elodie-placide-et-ses-produits.jpg
Elodie Placide a en main ses deux premiers modèles de serviettes hygiéniques lavables. ©SHL
Partie à Lyon pour ses études, la jeune femme originaire de Fort-de-France, a lancé sa marque de protection hygiénique lavable. Un choix orienté par ses propres problèmes de santé. Portrait d'une femme qui a su faire d'une maladie, sa force.

Quand Élodie Placide raconte la naissance de son entreprise et les raisons qui l'ont poussé à sa création, malgré la distance, ses yeux pétillent. 

La jeune Martiniquaise, âgée de 25 ans et fraîchement diplômée, est à la tête d'une entreprise qui la tient autant à coeur qu'au corps. 

Je suis atteinte d'endométriose. Une maladie gynécologique chronique qui touche une femme sur 10 en France. Après le diagnostic je savais qu'il fallait supprimer les perturbateurs endocriniens de mon quotidien pour aller mieux. Je me suis rendu compte qu'il y en avait même dans mes protections hygiéniques et cela m'a choqué. J'en consommais beaucoup, depuis des années et ces protections participaient à mon déséquilibre hormonal. C'est là que je me suis dit qu'on peut faire et proposer mieux. 

Entretien pour Martinique la 1ère : 

Présentation de la Martiniquaise Elodie Placide et de sa marque. ©Martinique la 1ère

Avec l'aide de sa communauté sur les Réseaux Sociaux, elle teste, commente, compare. Au fil du temps, le projet prend vie. Ainsi, pendant un an et demi, elle travaille sur sa future marque de produits hygiéniques réutilisables et de bien-être. Puis, à la fin de ses études en juin 2021, elle monte son entreprise.

Une entreprise autofinancée

L'entreprise d'Elodie Placide fonctionne avec un modèle qui s'appuie sur sa communauté composée de plusieurs milliers de personnes (presque 30 000 sur YouTube).
Pour la toute première fabrication de ses deux modèles de serviette hygiénique lavable, les clients ont passé commande grâce à une campagne de financement participatif. Plus de 300 pièces ont ainsi été achetées. 

61af9f6dace6e_produit-clitty-elodie-placide.jpg
Produits fabriqués par l'entreprise d'Elodie Placide. ©SHL

Les personnes achètent le produit, elles ont une contrepartie pour leur don. Elles vont payer les produits en avance et une fois que j'aurais récolté tous les dons, je pourrais faire l'envoi. Ce qui me permet d'avoir assez d'argent pour lancer ma première production tout en restant indépendante. Ça remet la communauté dans le sens du projet. J'ai imaginé ce produit. Et puis il y a la communauté des personnes qui m'ont aidé tout au long et qui ont participé à beaucoup de questionnaires. On a tous imaginé le produit ensemble.

61af9d7b4b6f6_portrait-elodie-placide.jpg
La Martiniquaise Elodie Placide est cheffe d'entreprise. ©Les Audacieuses

Les bénéfices des ventes permettront également à Elodie Placide d'accumuler de la trésorerie afin de développer de nouveaux produits. Elle souhaite une gamme qui couvre les besoins de la femme "des premières règles jusqu'à la ménopause". Et pourquoi pas un jour, voir sa marque distribuée chez elle, en Martinique.