Face à l'explosion des cas de Covid-19 en Martinique, le vaccinodrome enregistre un afflux de personnes

coronavirus
Vaccination
File d'attente devant le palais des sports du Lamentin. ©Patrice Chateau-Degat

Durant le week-end pascal, 800 doses de vaccins Pfizer ont été décongelées, mais seulement 580 ont pu être administrées. Après décongélation, les doses ne peuvent être conservées que 5 jours entre +2°C et +8°C. Ce soir, il faut injecter le surplus de doses.

Bien que le nouveau centre de vaccination du palais des sports du Lamentin n'atteigne pas encore l'objectif de 1000 injections par jour, la population martiniquaise est au rendez-vous.

En effet, aujourd'hui (7 avril 2021) à 16h30, seulement 650 doses avaient déjà été injectées et des centaines de personnes attendaient encore leur tour. 

Face à l'explosion des cas de Covid-19, le centre de vaccination connait un afflux de personnes.

Selon le docteur Durand, médecin hors classe au Service Territorial Incendie et de Secours (STIS) et médecin chef responsable du vaccinodrome du Lamentin, "la population a pris conscience de la dangerosité du virus et de la nécessité de faire la seule mesure qui nous permet de nous protéger, c'est-à-dire, le vaccin".

Depuis son ouverture, plus de 5000 personnes ont déjà été reçues au vaccinodrome du Lamentin.

 

Vaccinodrome au Lamentin
Vaccination au palais des sports du Lamentin. ©Patrice Chateau-Degat

 

Un accueil exceptionnellement prolongé

 

Le centre de vaccination fonctionnera au-delà de 19 heures, horaire de fermeture habituel, afin de prendre en charge les personnes en attente de leur injection.

Compte tenu du couvre-feu instauré à 19h, il est à noter que l'attestation de vaccination vaut d'attestation de déplacement.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live