Face à la progression du Covid-19 en Martinique les autorités annoncent notamment l'obligation du port du masque dans les espaces publics ouverts

coronavirus
hôpital
Dans les couloirs de l'hôpital Pierre Zobda Quitman à Fort-de-France. ©Martinique la 1ere
Le non-respect des gestes barrières et du port du masque en toute circonstance a pour conséquence la propagation du virus en Martinique comme partout dans le monde. L'agence régionale de santé a annoncé ce lundi 10 août 2020, 66 cas de Covid-19 du 3 au au 9 août. 
La baisse des cas de Covid-19 après le déconfinement a sans doute provoqué un excès de confiance en Martinique comme partout dans monde.

"Le seuil de vigilance est dépassé mais nous ne sommes pas en seuil de pré-alerte" a précisé Jérôme Viguier, directeur de l'ARS (Agence Régionale de Santé).

(Re)voir notre direct .
L'Agence régionale de santé a annoncé cet-après midi (lundi 10 août 2020), 66 personnes infectées au total la semaine dernière (du 3 au 9 août 2020). Parmi les personnes infectées 26 sont autochtones, 32 cas sont liés au clusters et 8 sont en marge. 

Ont été identifiés, trois clusters (foyers de contagion) dont deux en provenance de Saint-Martin (côté hollandais) et un en Martinique (Fort-de-France) et huit mini-cluster (réunions familiales). 

Dès demain mardi 11 août 2020, le port du masque devient obligatoire dans certains lieux publics comme les marchés ou certaines rues piétonnes. 

Des contrôles seront par ailleurs menés dans les restaurants et les cafés pour vérifier le respect de la distanciation sociale. 

L'obligation de tests pour les voyageurs en provenance de Guadeloupe est à l'étude a précisé la préfecture.

Les personnes en provenance de Saint-Martin sont appelés à se faire dépister rapidement. 

Une situation délicate alors que le monde économique est en crise et que le personnel hospitalier se remet tout juste de plusieurs mois de tension au service des vies humaines. 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live