martinique
info locale

Les autorités vont sévir contre les dérives de certains conducteurs de bwadjaks

carnaval fort-de-france
Bwadjaks
Bwadjaks dans le carnaval martiniquais. ©Martinique la 1ère
Représentants de l’état, de la justice, des forces de police et de la municipalité de Fort-de-France, ont présenté le dispositif mis en place pour lutter notamment contre les nuisances sonores de certains conducteurs de bwadjaks.

 
"La lutte contre les dérives de certains conducteurs de Bwadjaks (vieilles voitures du carnaval), s’organise à l’approche du carnaval", explique Maurice Ferné, le directeur général adjoint en charge de la prévention et du développement pour la ville de Fort-de-France. Hier (mercredi 12 février 2020), représentants de l’Etat, de la justice, des forces de police et de la municipalité de Fort-de-France, ont présenté le dispositif mis en place pour lutter notamment contre les nuisances sonores en recrudescence cette année. Les autorités annoncent des mesures à la hauteur du tapage effectué par certains de ces conducteurs. 

(Re)voir le reportage de Guillaume Bacoul et Guilhem Fraissinet.
Mise en place d'un dispositif pour lutter notamment contre les nuisances sonores en recrudescence cette année contre certains conducteurs de Bwadjaks.