"Restauration de l’ordre républicain en Outre-mer", une demande du Parti Socialiste adressée au gouvernement

politique fort-de-france
Violences urbaines Fort-de-France
(Image d'illustration). ©LOIC VENANCE / AFP
Face à l’insécurité grandissante dans les Outre-mer, le PS demande au gouvernement de "mettre en œuvre très rapidement un plan cohérent de restauration de l’ordre républicain". Ce souhait partagé par tous les élus, est un casse-tête en particulier pour les grandes villes comme Fort-de-France.

C’est dans un communiqué adressé à l’exécutif le 15 septembre 2022, que le Parti Socialiste exprime d’emblée "son indignation devant la résignation dont fait preuve le gouvernement face à la montée de l’insécurité et des violences dans les Outre-mer". Puis, il prend l’exemple de Mayotte, en évoquant le "désarroi des élus locaux et des citoyens confrontés au quotidien à des faits de violence".

Guyane, Guadeloupe, Martinique, même casse-tête…

Le PS cite aussi les Antilles et la Guyane, où "les homicides par armes à feu et armes blanches ont atteint des niveaux records au 1er semestre, avec une recrudescence des cambriolages et des braquages", souligne le parti de gauche.  

Le Parti Socialiste fait l’amer constat qu’en dépit des démarches répétées des élus locaux, le gouvernement ne prend pas la mesure des enjeux et s’en tient à des renforts ponctuels de forces de l’ordre qui ne répondent manifestement pas à l’objectif de restauration de l’ordre républicain dans ces territoires.   

Olivier Faure, premier secrétaire – Olivier Nicolas, secrétaire national aux Outre-mer – Béatrice Béllay, secrétaire nationale à l’égalité réelle

Situation préoccupante dans les grandes villes

Dans les agglomérations comme Fort-de-France en Martinique, cette situation est d’autant plus préoccupante, que s’ajoute à la violence et au trafic de drogue, les rodéos urbains. Au quartier Sainte-Thérèse par exemple, les habitants sont excédés par ces pratiques de plus en plus fréquentes.

Sainte-Thérèse / insécurité / visite CTM
Visite du PCE, Serge Letchimy, avec des agents techniques de la Collectivité Territoriale de Martinique au quartier Sainte-Thérèse à Fort-de-France, dans le cadre de la lutte contre les incivilités. ©Vidéo Collectivité Territoriale de Martinique

Mercredi 14 septembre 2022, comme il l’avait promis lors d’une rencontre avec le Conseil Citoyen de Sainte-Thérèse le 16 août dernier, le Président du Conseil Exécutif de la Collectivité Territoriale de Martinique, Serge Letchimy, s’est invité dans le quartier. Accompagné par maire foyalais, Didier Laguerre, et d’agents techniques de la CTM, cette visite avait pour but d'"établir un diagnostic de terrain".

J’ai tenu à me rendre sur l'avenue Maurice Bishop à Sainte-Thérèse avec le Maire de Fort-de-France Didier Laguerre, un lieu où les incivilités et le non-respect du code de la route se développent. Aujourd’hui les habitants, les commerçants et les usagers se sentent en danger. Cette visite a eu pour objectif d’établir un diagnostic terrain, afin de mettre en place des mesures efficaces visant à faire cesser cette insécurité.

Serge Letchimy, PCE de la CTM

Endiguer l’insécurité, une ambition partagée par tous les élus ultramarins. Le Parti Socialiste considère pour sa part, que l’Outre-mer mérite "un plan cohérent de restauration de l’ordre républicain, avec des moyens humains et matériels pérennes et des instructions claires sur les objectifs à atteindre, en termes de lutte contre les trafics et de protection des personnes et des biens".