Le gaz radon est présent en faible quantité en Martinique

qualité de l'air
gaz
Le dosimètre permet de mesurer la présence de gaz radon dans l'air. ©Martinique1ere
Pour la première fois en Martinique, des mesures concernant la concentration en radon, un gaz radioactif nocif, ont été effectuées. Une présence dans les sols, mais également dans l'air. Selon les résultats, le territoire semble peu exposé.
Le radon est un gaz radioactif naturel présent dans le sol. Il est issu de la désintégration de l’uranium et du radium présents dans la croûte terrestre. Les roches granitiques et volcaniques sont celles qui en contiennent le plus.
 

Le gaz radon est classé "cancérogène certain"


Très discret, puisqu'il ne se voit pas et n'a aucune odeur particulière, il peut cependant atteindre l'être humain par deux biais. Soit en se transférant vers l’atmosphère, via la porosité des roches et du sol, ou alors être dissous dans l’eau souterraine et circuler avec elle.

Une fois à l'intérieur des bâtiments et habitations suite à un manque d’étanchéité entre le sol et la partie habitée causé par des fissures ou les canalisations, il devient un danger. En effet, il peut s’accumuler pour atteindre des concentrations parfois très élevées.

Classé "cancérogène certain" par le Centre international de recherche sur le cancer (Circ), ce gaz présente un risque pour la santé. 

Selon l’IRSN (Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire), le potentiel radon en Martinique est faible à moyen. Aucune mesure de ce composé n'est obligatoire chez nous. Cependant, l’exposition de la population au Radon, a été inscrite dans le Plan Régional Santé Environnement 3 de la Martinique, de 2018 à 2020. 
 

Deux types de mesures


Le BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières) est en charge d'une synthèse documentaire concernant les mesures en milieu naturel (sol / sous-sol). Par ailleurs, Madininair réalise (sur trois ans, a raison de 20 sites par an), les mesures du radon en air intérieur afin d’établir une carte de ses activités volumiques dans les bâtiments et les habitations en Martinique.

L'Observatoire de la Qualité de l’Air établira une carte des activités volumiques du radon dans les habitations de l'île.
 

Les premiers résultats


Ainsi, "entre décembre 2018 et février 2019, Madininair a réalisé les premiers prélèvements par dosimètre dans 20 bâtiments. Pour cette première campagne de mesure 2018-2019, les concentrations en Radon sur les 20 bâtiments investigués sont toutes inférieures à la valeur de référence de 300Bq/m3", précise Madininair.

Cette évaluation des concentrations en radon dans les bâtiments et les habitations de Martinique se poursuivra en 2019 et 2020 sur de nouveaux sites.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live