publicité

Le génome de la canne à sucre est désormais séquencé

Il s'agit d'une avancée majeure, la canne à sucre était la dernière grande plante à ne pas avoir son génome séquencé, les scientifiques du CIRAD l'ont fait. Cette découverte est saluée par toute la profession en Martinique, mais pas question de se laisser tenter par une canne génétiquement modifiée.

Différentes variétés de canne à sucre. © CIRAD
© CIRAD Différentes variétés de canne à sucre.
  • Alain Livori
  • Publié le
Le génome est le code-barre ou la carte d’identité génétique précise. La canne à sucre était la dernière grande plante à ne pas avoir le sien et les scientifiques du CIRAD (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement) l’ont mis au grand jour.

Une avancée scientifique importante qui devrait permettre l’amélioration variétale de la canne à sucre qui va enfin pouvoir entrer dans l’ère de la biologie moléculaire.
© CIRAD
© CIRAD
Pour les planteurs le séquençage permet de connaître les qualités et les faiblesses des cannes, mais le danger pour les responsables de Sica Canne-Union, qui regroupe les producteurs de canne de Martinique, c'est la possibilité que cela ouvre en matière de manipulation moléculaire. 
Des pays comme le Brésil ou l’Inde cultivent déjà des cannes génétiquement modifiées.

(Re)voir le reportage avec des images d'André Quion-Quion. 
Reportage génome canne à sucre

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play