Gestion de la sécheresse en Martinique : les responsables s'estiment prêts

eau potable
Rivière
©Martinique la 1ère
La Société Martiniquaise des Eaux a présenté son plan d’action pour lutter contre les coupures intempestives. L'objectif est de sécuriser la distribution d'eau pour ses abonnés et de conforter le réseau actuel. Des travaux de grande envergure sont envisagés. À ce jour, 6 surpresseurs et 60 vannes ont été mis en place afin d’acheminer l’eau dans les réservoirs sur les hauteurs.

C’est un gros chantier auquel s’attaque la SME (Société Martiniquaise des Eaux). L'organisme souvent pointé du doigt dans la gestion de l'eau en Martinique, a présenté en fin de semaine dernière (vendredi 18 février 2022) son plan d’action pour lutter contre les coupures intempestives. 

SME
(À gauche) Roland Catimel (directeur général SME) à droite Patrice Ponnamah (directeur général adjoint SME). ©SME

Depuis 2020, la SME  et ses donneurs d’ordres, Cap Nord et l’Espace Sud, ont mis en place un plan d’actions préventives contre le sécheresse.

La situation hydrique actuelle amène déjà des tours d'eau sur le territoire alors que le carême commence.

Pour mieux gérer une prochaine pénurie d’eau la SME a repéré dès 2020, six zones sensibles sur les communes de Rivière-Salée, Rivière-Pilote, Sainte-Luce, Trois-Îlets et les Anses d'Arlet.  
À ce jour, 6 surpresseurs et 60 vannes ont été mis en place sur le territoire, afin d’acheminer l’eau dans les réservoirs sur les hauteurs. 

SME
nombre de clients de la SME en Martinique ©SME

Davantage d’eau dans les tuyaux

Un premier plan de travaux a été réalisé, le but étant de conforter le réseau actuel. 

Des travaux de grande envergure sont attendus, comme par exemple le renouvellement des tronçons (23 kilomètres seront remplacés cette année).

La communauté d'agglomération Cap Nord a mené des travaux pour la mise en service prochaine d'un nouveau forage à Morne Balai à Basse-Pointe. Les travaux d'interconnexion amènent un gain de l'eau depuis la source Pelée.

Travaux eau
Travaux au Lorrain pour l'acheminement de l'eau potable. ©Martinique la 1ère

Au quartier Verrier à Bellefontaine, des études sont menées pour la mise en place d'un surpresseur. Sur le territoire de l'Espace Sud, les techniciens ont réalisé des recherches de nouveaux forages d'eau souterraine.

Le dispositif d'alimentation en eau se complète avec les travaux de réparation des restrictions de la canalisation de Séguineau (au Lorrain), de Fonds-Saint-Jacques à Sainte-Marie et du Galion à Trinité. 

Quelle prévention pendant le Carême ?

L'objectif de conserver l'eau dans les canalisations se précise également. La société privée a procédé à la réparation de 6 000 fuites. La perte de la ressource est maintenant moins forte. La distribution de l'eau potable a été assurée en 2021, en dépit d’un niveau hydrique particulièrement bas. 

Les 110.000 abonnés de la SME ne sont pas en situation de pénurie.  

La période du carême commence. L’année 2022 ne fait pas exception à la règle. Les données de Météo France sur la période d’octobre 2021 à janvier 2022, montrent un déficit de pluviométrie de -30% à -50%.

Ce constat est le même au niveau des nappes phréatiques, déjà très basses en début 2022.