Hôpital de Trinité : le chantier de la relocalisation en passe d'être réactivé

hôpital
Hôpital Louis Domergue
Hôpital Louis Domergue à Trinité. ©Martinique 1ère
La reconstruction de l’établissement de santé desservant la population du Nord devrait être relancée, selon la direction du CHUM. Les multiples initiatives prises par le personnel de l’établissement et par les élus de la région semblent porter leurs fruits.
 L’hôpital de Trinité sera-t-il reconstruit un jour ? La question se pose, tant le chantier tarde à ouvrir. Cela fait 11 ans que la décision de bâtir ailleurs le centre hospitalier Louis Domergue a été prise. La commune a mis un terrain à disposition à cet effet à l’instigation de l’ancien maire, Louis-Joseph Manscour.

Les syndicats du personnel ne cessent d’interpeller leur direction à ce sujet. Les maires de la zone nord-atlantique et tous nos parlementaires n’arrêtent pas de tenter d’obtenir des réponses de l’Agence régionale de santé et du Centre hospitalier universitaire. Sans succès probant, à leurs dires.

Dans un communiqué, la direction du CHUM (Centre Hospitalier Universitaire de Martinique), indique que le chantier de la reconstruction est désormais une priorité pour l’ARS. Un "marché de programmiste" sera lancé ce mois de novembre 2020. Un acte fort, d’après un acteur du dossier.

Cette décision s’ajoute à des engagements tenus depuis deux ans, selon le CHU. Sa direction prend comme exemples le recrutement de personnel soignant, la commande anticipée d’un scanner, l’installation de matériels divers ou encore "la relance d’un projet ophtalmo ambitieux sur site".

Le CHUM ajoute : "le service de cardiologie a été rénové, les travaux de la pédiatrie sont lancés". Ces deux dernières années, près de 4 millions d’euros ont été investis pour la relance de l’établissement qui a vocation à desservir 100 000 habitants du Nord.

Il reste que le chantier, au sens strict, tarde au-delà de ce qui est raisonnablement tolérable. La députée de la circonscription du Nord, Manuéla Kéclard Mondésir, a son explication à ce sujet.

Manuella Keclard-Mondésir

Parmi les initiatives prises par la députée, une pétition en ligne "Sauvons l’hôpital de Trinité" ainsi qu’une lettre ouverte qu’elle a co-signé avec le syndicat UGTM de l’hôpital.

Sensibiliser la population

Un comité de pilotage sous la direction de l’ARS est prévu ce 29 novembre 2020 sous l’égide du directeur de l’Agence régionale de santé. La députée Manuéla Kéclard Mondésir nous a confié qu’elle sera bientôt reçue aux ministères de la Santé et des Outre-mer pour donner un coup d’accélérateur à ce dossier.

Pour sa part, le syndicat UGTM du centre hospitalier, s’élève avec force contre "la déclaration inappropriée de la direction du CHUM à propos de la relocalisation." Le syndicat appelle à une mobilisation ce mercredi 25 novembre 2020 devant le siège de l’Agence Régionale de Santé, à Fort-de-France.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live