L'artisan Véronique Thésée tresse des palissades, un savoir-faire ancestral

patrimoine
L'artisan Véronique Thésée tresse le bois pour créer des palissades. ©Martinique la 1ère
La rubrique Fondok pose ses valises aux Trois-Îlets. Dans cette commune, un amoureux de la tradition perpétue un savoir-faire ancestral. Véronique Thésée, dit bolo, pratique le tressage.

Entre les mains de Véronique Thésée, dit bolo, bois baume, bois grillé et autres essences deviennent des palissades de toute beauté. 

Selon ses dires, l’art du tressage coule dans ses veines en tant que descendant de nègre Congo, connu pour être des bâtisseurs.

Véronique Thésée
Fabrication en bois ti-baume par Véronique Thésée. ©Marc-François Calmo

Dans ses plus anciens souvenirs, sa grand-mère avait une case à charbon en bois tressés. Il a commencé le tressage dès son plus jeune âge. Aujourd’hui, il maîtrise la technique de la coupe jusqu’à la construction.

Il va chercher les arbrisseaux dans des forêts sèches du sud avant de les préparer à son atelier situé au quartier la ferme aux Trois-Îlets.

Hier, construction d’esclaves, désormais les palissades ornent les très belles villas de ses clients en Martinique, mais aussi des hôtels de luxe.