L'aventure du Club Franciscain s'arrête au stade des 16es de finale à Angers

football
Le club franciscain à Angers
Échauffement du club franciscain avant la rencontre avec le SCO Angers. ©Massiré Coréa

Le Club Franciscain s'incline lourdement face au SCO d'Angers (0-5). Les martiniquais ont cependant effectué un parcours exceptionnel devenant la première équipe antillaise à atteindre les 16es de finale de la Coupe de France de football.

L’aventure en Coupe du France du Club Franciscain est terminée. Le dernier représentant martiniquais a été éliminé par Angers (0-5) au stade Raymond Kopa à Angers.

Tout avait pourtant bien commencé pour nos représentants qui ont été les premiers à frapper au but par l’intermédiaire du capitaine Stéphane Abaul après 2 minutes de jeu.

Après 5 bonnes minutes de domination, les franciscains ont laissé la maîtrise de la rencontre à leurs adversaires.

Loïc Chauvet retarde l'échéance

 

La première grosse occasion est à mettre au crédit du SCO d'Angers dès la 8e minute mais Loïc Chauvet a réalisé une grosse parade sur la frappe de Pereira Lage. Le gardien s’illustre sur le corner qui suit en réalisant une autre belle claquette alors que le ballon filait sous sa barre.

Les occasions pour les locaux se multiplient. A la 25e, Bahoken dont la puissance pèse sur la défense récupère un ballon dans la surface de réparation martiniquaise et peut frapper. Heureusement, sa frappe est contrée. Les joueurs d’Angers poussent sur les côtés.

Peu avant la demi-heure de jeu, nouvelle occasion pour les Angevins mais Loïc Chauvet sauve une fois le Club Franciscain.

5 minutes terribles

 

À la 31e, Angelo Fulgini ouvre le score en faveur des locaux grâce à une tête plongeante parfaitement placée au ras du poteau droit à la réception d’un centre de la droite. La défense franciscaine s’est montrée très laxiste sur cette action.

Cinq minutes après, Sébastien Lepel est exclu pour une semelle par derrière au niveau du genou d'un joueur adverse. Un carton rouge direct qui semble bien sévère.

Malgré ce double coup dur, les joueurs martiniquais ne baissent pas les bras. Ils reprennent le contrôle du jeu.

Mais quelques secondes avant la mi-temps à la 45 +1, les Angevins inscrivent un deuxième but. Il est l’œuvre d’Ibrahim Amadou qui place une superbe frappe du gauche en pleine lucarne depuis l’entrée de la surface.

Une reprise complètement manquée

 

La reprise après la mi-temps est une nouvelle fois à l’avantage des locaux. Les joueurs franciscains semblent faiblir physiquement. Ils concèdent deux nouveaux buts. Le troisième par Stéphane Bahoken qui profite d’une mauvaise relance de la défense pour se retrouver en un contre un avec un défenseur. Sa frappe puissante se loge sous la barre du gardien.

Le quatrième est une nouvelle fois l’œuvre d’Ibrahim Amadou sur un centre venu de la gauche.

Le Club Franciscain tente de réagir alors que le SCO d'Angers gère son avance. A la 65e minute, bien lancé en profondeur Johnny Marajo manque son face à face avec le gardien. Dans la foulée, à la 71e, Stéphane Abaul dépose la défense adverse et frappe dans un angle fermé depuis la gauche de la surface. Le ballon termine dans le petit filet. 

Quelques minutes avant la fin de la rencontre l'attaquant Fatar, aggrave la marque et inscrit le 5e but du SCO d'Angers.

Le SCO d'Angers élimine le Club Franciscain et se qualifie pour les 8es de finale de la coupe de France.

 

club franciscain
Les deux équipes, le club franciscain et le SCO Angers sur le terrain ©Massiré Corea
Club franciscain
La concentration avant le match. ©Massiré Corea
Le club franciscain à Angers
Le club franciscain quelques secondes avant le match contre le SCO Angers. ©Massiré Corea