La compagnie de danse Difé Kako au cœur de thèmes culturels et environnementaux de Martinique

théâtre
Photos Difé Kako
Spectacles dans les école et répétitions de spectacles de carnaval. ©Stéphane Mackowiak
Difé Kako, la compagnie de la chorégraphe Chantal Loïal a sillonné les routes des écoles martiniquaises, en février 2022, avec le spectacle Josephine 2b qui traite du problème de chloredécone. En cette période, le carnaval n'était pas en reste, non plus.

Le spectacle Josephine 2b se veut une sensibilisation en direction du jeune public.

Un spectacle qui évoque l’histoire des afro descendants, à travers les figures de Joséphine de Beauharnais et Joséphine Baker, d’où le titre Joséphine 2 b, ce, pour porter un regard sur les ravages du chlordécone et plus largement sur la protection de l’environnement.

Chlordécone
Ouvrière agricole dans une bananeraie ©RS

Au rythme des tambours et d’une chorégraphie immersive, le jeune public entre dans un jardin créole et est embarqué dans une traversée du passé au présent.

Mais le zandoli (petit lézard cher aux proverbes et comptines créoles), se méfie et met en garde. Le jardin serait-il en danger à cause des humains ? Serions-nous une menace pour le jardin ? Avec humour et dérision le spectacle interroge : qu’est-ce que le chlordécone ? Quels sont ses effets sur l’homme et sur la nature ? Qu’en dirait Joséphine ? Mais laquelle ?

2 participants de la troupe Difé Kako : Stéphane Mackowiak, danseur et Edmé Jaka, percussionniste, en ont fait la belle expérience.

Et d'autres projets imminents sont en cours, explique Stéphane Mackowiak.