La Martinique va-t-elle bénéficier de la remise de 20 centimes sur le litre de carburant offerte par TotalÉnergies ?

consommation
Station Service TotalEnergies
Station de service de TotalÉnergies en Martinique ©TotalEnergies.mq
À partir du jeudi 1er septembre 2022 et pendant 2 mois, le carburant vendu aux stations service Total bénéficiera d’une remise de 20 centimes par litre. Une initiative qui devrait s’étendre aux stations de l'enseigne, situées en Outre-Mer. Cependant la vente des carburants en Outre-Mer n’est pas soumise aux mêmes règles qu'en France.

Grâce à la guerre en Ukraine, les grandes compagnies pétrolières ont affiché des bénéfices extraordinaires. Les prix des hydrocarbures ont flambé depuis l’invasion russe.

Les bénéfices nets de TotalÉnergies, premier industriel en France, ont doublé en 2022. Près de 5 milliards d’euros au premier trimestre et 5,7 milliards au deuxième trimestre.  

L'entreprise qui n’a pas payé d’impôts en France en 2021, en négociation avec le gouvernement, propose une remise à la pompe de 20 centimes, par litre.

Cette initiative, disponible uniquement dans les stations service TotalÉnergies, durera 2 mois. À partir du 1er septembre, la remise sera de 10 centimes, par litre.

Cette mesure fonctionnera en France où le marché énergétique est soumis aux lois de la concurrence libre. Les prix varient d'une compagnie pétrolière à une autre. Le consommateur peut chercher les tarifs les plus avantageux.

Par ailleurs, les autres géants pétroliers comme Shell, BP, ExxonMobil et Chevron ont tous réalisé des bénéfices immenses grâce à la flambée du prix du brut provoqué par la guerre.

En France, l’initiative de TotalÉnergies ne fait pas de polémique. Ce qui n’est pas le cas en Outre-Mer.

Particularité des Outre-Mer

Si les consommateurs en Martinique anticipent déjà de payer moins cher le litre de carburant, l’application de cette remise est loin d’être actée.

Il n’y a pas de concurrence libre sur le marché des carburants en Martinique. Selon le Décret Lurel de 2015, toutes les station-services en Outre-Mer doivent vendre le carburent au même prix. C’est l’état qui fixe les prix et les marges.

Sur le prix de vente d’un litre de carburant, le grossiste récupère 6 centimes, le détaillant (station-service) 11 centimes. Selon le DEETS, Direction de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités, les taxes locales représentent un tiers du prix du pétrole.

L’objectif de ces marges fixes, peu importe le prix à la pompe, est de garantir l’emploi dans des régions fortement touchées par le chômage. Le poste de pompiste, qui existe encore à la Martinique, a disparu en France.  

TotalÉnergies et le marché en Martinique

En Martinique, une quarantaine de stations porte le nom du géant industriel, TotalÉnergies.  

Les autres marques : Cap, Sol, Rubis, Vito et Esso se partagent le reste du marché. Ces dernières ne sont bien sûr pas concernées par l’initiative de TotalÉnergies.

Cette semaine, la préfecture publiera, comme chaque à chaque fin de mois, les prix de vente des carburants. Pour l’instant, rien n’a été officiellement annoncé concernant l’application de cette remise exceptionnelle dans les station-services en Outre-Mer.