publicité

La rentrée des élèves du Lycée Schoelcher se prépare avec sérénité

La rentrée approche et sera particulière pour les élèves du Lycée Schoelcher. Elle va s'effectuer non loin, sur le site de la Pointe-des-Nègres dans des modulaires dont l'installation va se terminer. 

Le Lycée Schoelcher poursuit ses inscriptions pour la rentrée prochaine. © LAV
© LAV Le Lycée Schoelcher poursuit ses inscriptions pour la rentrée prochaine.
  • Par Claude Gratien
  • Publié le
Cela aurait pu devenir le feuilleton des vacances mais il n'en a rien été. Le dossier du Lycée Schoelcher suit son cours à quelques jours de la rentrée. On se souvient qu'il avait été au centre d'une véritable guerre de tranchée entre la Ctm, la mairie de Fort-de-France, la préfecture, des associations de parents d'élèves et des syndicats de l'éducation.

Sérénité (semble-t-il) retrouvée

La question centrale était liée à l'accueil des élèves du Lycée Schoelcher alors que des travaux de reconstruction de l'établissement sont sensés débuter dans les prochains mois. La solution de l'accueil sur le site de la Pointe-des-Nègres était défendue par le président du conseil exécutif de l'assemblée territoriale, Alfred Marie-Jeanne alors que le maire de la ville de Fort-de-France y était lui opposé.

Didier Laguerre préférait que soit relancée la construction du lycée de transit à l'ancienne maternité de Redoute, solution préconisée par le chef de file de son camp politique, Serge Letchimy notamment lors de sa présidence de l'ancien Conseil Régional.

Au milieu, syndicats de l'éducation, associations de parents d'élèves et aussi élèves s'étaient mobilisés pour donner leur vision du problème, y compris pour s'opposer à une éventualité un temps évoquée : la relocalisation dans des établissements du Lamentin. Aujourd'hui,  tout devrait être prêt pour la rentrée. Plus de 50 modulaires vont être installés et c'est l'ensemble de la zone de Bellevue qui sera concernée. L'opération va coûter quelques 7 millions d'euros. Sylvia Saitsoothane, la conseillère exécutive chargée de l'éducation s'est voulue rassurante. Elle est interrogée sur radio Martinique 1ère par Christine Cupit.

Sylvia Saitsoothane conseillère exécutive chargée de l'éducation

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play