Le Codi-Zouk fait son show dans la ville de Schoelcher

danse
Danseurs du zouk
Les danseurs du laboratoire Codi-Zouk, (premier rang, de gauche à droite), Yannis Lucret, Vanessa Laigle, K'ryn, Angélique et Lauranne Marie-Sainte - 2e rand, le chorégraphe Moïse Ripon Jean Charles Glombard, Cyril Cléry, Loïc Mauvois ©Daniel Bétis
Le Codi-Zouk fait escale le vendredi 3 juin 2022 dans un hôtel du quartier de la Batelière à Schoelcher. Sous la direction du chorégraphe Moïse Rippon, les danseurs vont s'exprimer sur deux thématiques : le Zouk Love et le New Zouk.

La team Zouk avait prévenu que le programme serait riche et varié.

Après la bibliothèque du François qui présentait mercredi 1er juin 2022, une conférence-débat sur le zouk, exposée par Gérald Désert, en présence d'un des fondateurs du groupe Kassav', Pierre Edouard Décimus, la caravane  des artistes poursuit son chemin.

Le Codi-zouk fait son show vendredi 3 juin 2022 à Schoelcher sous la direction du chorégraphe guadeloupéen (originaire de Marie-Galante) Moïse Rippon. Ce chorégraphe international, a effectué sa formation jazz et moderne dans les plus grandes écoles américaines, Alvin Ailey et Martha Graham.

Zouk Love et New Zouk 

Les danseurs sont prêts à transmettre la joie de vivre et des émotions à travers deux nouvelles thématiques : le Zouk Love, symbole de sensualité et d’amour, un rythme popularisé notamment dans les boîtes de nuit. La deuxième tendance est le New Zouk. Le métissage qui en ressort donne naissance à une création très colorée.

Parmi les danseurs présents : Daniel Kichenassamy, Cyril Cléry, Vanessa Laigle, K'Ryn Jeanne Rose, Lauranne Marie-Sainte, Angélique Marie Sainte, Yannis Lucret et  Jean-Charles Glombard. 

La nécessaire codification du Zouk

Cette formule de la Team Zouk, lancée par les concepteurs, chanteurs, auteurs-compositeurs, promoteurs culturels, Jean Marc Templet et Patrick André, séduit de plus en plus. 

L'objectif est de permettre une reconnaissance de ce rythme sur le plan international, favoriser une réappropriation en Martinique et en Guadeloupe et porter cette danse au rang de salon international d’où sa codification.  

Jean-Claude Lamorandière, Pierre-Edouard Décimus, Jean-Marc Templet, Jean-Michel Galva
De gauche à droite, Jean-Claude Lamorandière, Pierre-Edouard Décimus, Jean-Marc Templet, Jean-Michel Galva. ©Daniel Betis

Cette manifestation à la Batelière à Schoelcher est placée sous l’autorité experte de Moïse Rippon et de son assistant, le chorégraphe Jean-Claude Lamorandière.

La caravane est composée de K’ryn, Dave, Michel Linerol, Jean-Marc Templet et Patrick André.