Le Fort Tartenson de Fort-de-France s'ouvre de nouveau à la culture et au public

culture
Fort Tartenson
Le Fort Tartenson ©Audrey Govindin

Samedi 27 février 2021, le Fort Tartenson de Fort-de-France a rouvert ses portes au public et à des artistes lors d'une soirée culturelle. La vocation de cet édifice historique cédé à la Martinique par l'armée, est de permettre à la population de se réapproprier le site.

L’historienne Sabine Andrivon Milton et le Parc Naturel Régional de Martinique (PNRM) réinventent le Fort Tartenson. Pendant des années, cet édifice en tant que bâtiment militaire, est resté fermé au public.

Les biens de l'armée ayant été déplacés depuis 2003, désormais, l’objectif est de faire en sorte que la population martiniquaise se réapproprie le site à travers la danse, la peinture et la musique.

Le PNRM précise dans un communiqué que sa mission est de "sensibiliser les martiniquais sur un engagement dans un processus de quête identitaire qui s’exprime par un double besoin de modernité et de reconnaissance du passé à travers l’appropriation de notre patrimoine".

Fort Tartenson
Les artistes Malik Duranty (2e en partant de la gauche) à côté de Guy-Marc Vadeleux, David Obadja et Christophe Mert ©Audrey Govindin

Cette première soirée a été ponctuée par une conférence historique concernant "la présence du roi Béhanzin en Martinique". Le roi déchu, a été contraint d'habiter en Martinique pendant 12 ans, après avoir perdu une guerre entre la France, le Portugal et l'Allemagne.

Il y avait également une lecture de paysages, des contes avec Joby Bernabé, Christophe Mert… ainsi qu'une dégustation d’agneau marqué de pizz manioc et de thé péyi.

Fort Tartenson
Joby Bernabé au Fort Tartenson ©Audrey Govindin