Lee "Scratch" Perry, producteur emblématique de la Jamaïque, est décédé

océan atlantique
Jamaïque Lee 'Scratch' Perry
Lee 'Scratch' Perry producteur de musique emblématique de la Jamaïque. ©twitterleescratchperry
Le producteur jamaïcain, Lee "Scratch" Perry, qui aurait créé le son de Bob Marley, est décédé à l’âge de 85 ans. Avant son hospitalisation, il y a quelques semaines, Lee Perry produisait encore pour la scène musicale. En 2019, son projet Heavy Rain était le numéro un des albums de reggae.

Lee Perry est né en 1936 à Hanover, une ville située à 50 kilomètres à l’ouest de la capitale jamaïcaine, Kingston.

Il a quitté l’école très jeune. Il ne voulait pas travailler dans l’agriculture, le seul type d’emploi disponible dans sa région.

Il est parti pour Kingston où il a trouvé sa place comme un dénicheur de talents pour Coxsone Dodd, le maitre des sound-systems dans les années 50.

Très vite, il se lance dans l’écriture et la production de ses propres morceaux. Cet autodidacte a créé sa maison de discs, Upsetter Records.  

Certains musicologues estiment que Perry, l’un des meilleur artistes de la Caraïbe, a inventé le reggae.

Avec Bob Marley, il développe un son qu’ils appelaient "revolutionary soul". Ensemble, ils ont produit leurs premiers albums, Soul Rebels et Soul Revolutions. Ces disques représentaient un tournant décisif pour la musique jamaïcaine.

Apres avoir produit des tubes comme Kaya, Sun is Shining and Lively Up Yourself, Bob Marley et Lee Perry se sont disputés pour une question d’argent. Perry n’aurait pas respecté sa promesse de partager les bénéfices générés par les ventes des compositions de Bob Marley.

Ils ont pu se réconcilier pour produire les morceaux comme Rat Race. Natural Mystic a été enregistré aux studios Black Ark de Lee Perry à Kingston. Le producteur ne contrôlait plus les finances de Bob Marley.

L’ancien membre des Beatles, Paul McCartney et son groupe Wings ont enregistré des morceaux chez Lee "Scratch" Perry à Kingston.

Keith Richards, guitariste des Rolling Stones l’appellent ''le Salvador Dali de la musique.''

En 2002, son album Jamaica ET remporte le Grammy pour meilleur disque de reggae. Dans une carrière qui a duré 60 ans, Lee "Scratch" Perry a produit près de 1 000 chansons. Police and Thieves de Junior Murvin montre la capacité de Perry à denicher des nouveaux styles.

Ce pionner de dub et de roots-reggae a influencé le son hip-hop et d’autres genres inattendus. Dans les années 90s, il a travaillé avec le Clash, un groupe britannique de punk rock et avec les Beastie Boys.

Il produit le tube, Tell Me Something Good, pour la chanteuse Chaka Khan et son groupe Rufus.

En 1979, Perry a brulé son studio. Il n’aimait pas les vibrations des personnes qui fréquentaient les lieux.

Marié deux fois, Lee "Scratch" Perry évoquait souvent l’état éphémère de sa vie.

Je suis un extraterrestre de l’autre monde. J’habite dans l’espace. Je suis seulement un visiteur ici,

Lee "Scratch" Perry.

En 2008, des producteurs indépendants des Etats-Unis ont réalisé le documentaire intitulé The Upsetter sur la vie extraordinaire de Lee "Scratch" Perry.