publicité

Les atouts touristiques de Saint-Pierre ne sont pas assez exploités

Saint-Pierre a mille et un atouts à valoriser. Depuis vingt-six ans, elle est labellisée "Ville d'art et d'histoire". Pourtant, son activité touristique est au point mort.

Saint-Pierre, ville d'art et d'histoire. © Martinique 1ère
© Martinique 1ère Saint-Pierre, ville d'art et d'histoire.
  • Martinique 1ère
  • Publié le
Il raconte sa ville aux touristes avec passion et détermination. Mais Fernand Pain n'est payé par aucune collectivité publique. "Personne ne nous aide. Pourtant nous défendons notre patrimoine, notre histoire", estime-t-il. C'est tout le paradoxe de Saint-Pierre. C'est une ville dotée d'une richesse architecturale extraordinaire mais qui est pauvre économiquement.

Certains bâtiments déclarés monuments historiques ne sont pas entretenus régulièrement. Le monde associatif tente de revaloriser le patrimoine culturel. Autre atout, la Mer des Caraïbes et les épaves de navires qu'elle cache. 
 

Régler les urgences sociales

Comment expliquer que les atouts de Saint-Pierre n'en fassent pas la capitale touristique de la Martinique ? "Il n'y a qu'un hôtel, qui a environ huit chambres. Il nous manque beaucoup d'hébergements", explique Christian Rapha, le maire de Saint-Pierre. "On a d'autres handicaps, en particulier la circulation où il y a des embouteillages, des camions agglutinés dans ce flot de voiture".

Le projet ambitieux du Grand Saint-Pierre est en stand-by. Et à la mairie, on veut d'abord régler les urgences sociales. 

Regardez le reportage de Corinne Jean-Joseph et Marc-François Calmo :
st-pierre : bilan touristique avec le grand st-pierre
Saint-Pierre a mille et un atout à valoriser. Depuis vingt-six ans, elle est labellisée "Ville d'art et d'histoire". Pourtant, son activité touristique est au point mort.  -  martinique  -  martinique

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play