Les avions d'Air Antilles Express bloqués au sol par la DGAC

transports
Air Antilles Express
ATR d'Air Antilles Express sur la piste de l'aéroport Princess Juliana à St Martin ©Jean-Claude Samyde
Air Antilles Express traverse une nouvelle zone de turbulences. Les avions de la compagnie sont cloués au sol sur les pistes des aéroports Pôle Caraïbe (Guadeloupe) et Aimé Césaire (Martinique). La direction générale de l'aviation civile a retiré les certificats de transporteurs de la compagnie

La Direction générale de l’Aviation civile (DGAC) qui a pour mission de garantir la sécurité et la sûreté du transport aérien a bloqué depuis le vendredi 27 aout 2021 (20 h) l'ensemble de la flotte de la compagnie d'Air Antilles.

La DGAC, gendarme du secteur aérien, contrôle quotidiennement et met en place des actions de nature à améliorer la sécurité. Pour cet organisme, les instruments et les équipements doivent être révisés à intervalles suffisants pour assurer leur fonctionnement correct à tout moment. 

En ce qui concerne Air Antilles Express, des manquements sur la maintenance de la flotte des 11 avions ont été constatés.  Les  calendriers des entretiens des aéronefs ne sont pas respectés. La DGAC a informé les propriétaires d' Air Antilles Express et notamment l’actionnaire majoritaire, la Compagnie Aérienne Inter Régionale Express (CAIRE), propriété d’Eric Koury. 

L'aviation civile fait état dans son rapport de manquements graves.

Au cours de la surveillance de votre organisme depuis le début de l'année 2021, nous avons constaté 8 non-conformités majeures, concernant les flottes ATr et Twin, qui démontrent que votre système de gestion ne permet pas de contrôler la conformité aux procédures requises pour assurer la navigabilité des ces flottes d'aéronefs et d'adéquation des procédures.

Rapport DGAC envoyé à Air Antilles

Les compagnies ont, outre la responsabilité du service aérien, celle de la maintenance et des réparations de leurs appareils. Depuis le vendredi 27 août (20 heures) la compagnie guadeloupéenne n'a plus de certificat de transporteur.  Aucun vol avec passagers ne peut être assuré.

Toutes les rotations prévues ce samedi 28 août entre la Guadeloupe, la Martinique, Saint-Martin, la Dominique et les îles de la caraïbe sont annulées.

Autre incidence directe, la compagnie régionale est en relation directe avec Air France selon un accord signé en octobre 2012 pour la commercialisation et la vente de places sur les liaisons entre Pointe-à-Pitre, Fort-de-France, Sainte Lucie et Cayenne. 

Dans un communiqué publié en fin de matinée (samedi 28 août 2021) la compagnie apporte les précisions suivantes :

Contrainte de suspendre une partie de ses opérations, le temps d'effectuer des vérifications administratives demandées par la Direction Générale de l'Aviation Civile (DGAC), la compagnie Air Antilles s'excuse auprès de sa clientèle pour les perturbations sur son réseau ce week-end.

 

Elle met tout en oeuvre pour acheminer les passagers concernés par ces perturbations et revenir à une situation normale dans les plus brefs délais.

Air Antilles

C'est une course contre-la-montre qui est engagée par Air Antilles Express. La compagnie fortement impactée par la situation sanitaire comptait sur la relance de ses rotations. Elle doit revoir son programme d’entretien et le faire approuver par l'aviation civile pour retourner rapidement dans le ciel des Antilles et de la caraïbe.