Les citoyens martiniquais, Gilles et Alex viennent en aide à Saint-Vincent

océan atlantique
Action humanitaire Saint-Vincent
Le skipper Alex récupère des dons d'un particulier. ©Martinique la 1ère

Gilles a décidé d'aller chercher sa compagne et sa famille à Saint-Vincent. Pour lui, il était impossible de s'y rendre sans venir en aide à la population locale. D'autres personnes ont décidé de lui emboiter le pas comme Alex. Ils partent dès demain lundi 12 avril 2021.

Des citoyens martiniquais se mobilisent pour venir en aide à Saint-Vincent. Gilles, un plaisancier est en couple avec sa compagne qui habite à Saint-Vincent. Dès l’annonce de l’éruption volcanique de La Soufrière, en accord avec sa compagne il a décidé d’aller la chercher pour la ramener en Martinique avec une partie de sa famille.

Grâce aux réseaux sociaux, le Martiniquais a pris contact avec Alex, propriétaire d’un grand catamaran, lui aussi décidé à aider.

Masques, sérum physiologique, inhalateur, ustensiles jetables....

 

Les deux hommes se sont alors coordonnés. Ils partent avec le bateau d’Alex rempli de vivres et de produits de première nécessité pour la population locale et au retour la compagne de Gilles et cinq autres membres de sa famille vont rentrer en Martinique à bord de l’embarcation.

Un appel a été lancé pour récupérer : masques, dosettes sérum physiologique, inhalateur, ustensiles jetables (fourchettes, couteaux, cuillères, aliments secs…

C’est important d’aider. En Martinique et en Guadeloupe, on est plus proches de Paris, Strasbourg ou Londres que de Roseau ou des autres îles de la Caraïbes. On vit d’une manière différente.

 

Quand on va au supermarché, on trouve ce que l’on veut, on sort notre jolie carte de paiement. Dans ces îles c’est plus compliqué.

 

À l’heure actuelle, tout du moins dans le village où habite ma compagne, beaucoup n’ont plus d’argent pour se rendre dans les supermarchés quand il y en a encore.

 

Il n’y a presque plus d’habitations, beaucoup sont à la rue. Il faut que nous prenions conscience que la Caraïbes est le centre du monde. C’est un carrefour de civilisations. Il faut venir en aide à nos voisins.

Gilles

 

Escale à Sainte-Lucie avant de rejoindre Saint-Vincent

 

Une cagnotte a été lancée sur les réseaux sociaux pour soutenir la population locale, mais aussi venir en aide aux deux citoyens qui financent le voyage avec leurs propres moyens. Plusieurs associations ont décidé de faire partie de cette aventure.

Le propriétaire du bateau envisage de retourner à Saint-Vincent si nécessaire, à la fois pour y amener des vivres mais aussi pour récupérer des personnes dans le besoin.

Les deux citoyens ont décidé de partir lundi 12 avril 2021 en fin d’après-midi. Ils passeront la nuit à Sainte-Lucie avant de naviguer jusqu’à Saint-Vincent. Ils ne peuvent pas faire le trajet en une seule fois car ils ont besoin d’avoir une visibilité accrue à cause de l’éruption en cours.