Les élus de l'Assemblée de Martinique votent contre l'attribution d'une subvention à la série télévisée "Tropiques Criminels"

audiovisuel
Scène Tropiques Criminels
Scène de la série Tropiques Criminels en Martinique. ©Martinique la 1ère

Le rejet du vote de 500 000 € par la CTM pour la série Tropiques Criminels tournée en Martinique crée la polémique. Les intermittents Martiniquais engagés par la production condamnent cette décision. L'actrice Sonia Rolland leur apporte son soutien. 

L'Assemblée de Martinique a retiré son soutien financier à la production de "Tropiques Criminels". Cette série à succès, diffusée sur France 2, est tournée en Martinique. Les élus en plénière le mercredi 5 mai 2021 ont rejeté une demande de  subvention de 500 000 € alors que le tournage de la 3e série vient de commencer sur l'ile.

"Des gens venus d'ailleurs" ...

 

Tout est parti d'une lettre  d'un collectif d'artistes, comédiens, acteurs et techniciens de la culture de Martinique. Ils dénoncent notamment "le sous-emploi des intermittents du spectacle de l'ile dans cette série".

Une question est notamment posée dans ce courrier anonyme : "Comment est montée cette série ?". Avec à la clef des sous-entendus sur les équipes de production.

Cette série a été montée avec, comme d’habitude, des gens venus d’ailleurs, qui arrivent en Martinique et qui sous estiment les Martiniquais. La société de production vient avec sa structure, son équipe déjà constituée, il ne reste que des postes de bas niveau. Ils ont leur réseau depuis la France, ça se passe entre copains ....

 

Collectif des Artistes, Comédiens, Acteurs et Techniciens de la Culture de Martinique.

 

La CTM également montrée du doigt 

La CTM, étant co-investisseur, avec nos fonds publics, a-t-elle suivi, sur le terrain, la progression artistique des artistes, comédiens, et techniciens martiniquais lors des 2 premières saisons ? Si oui, peut-elle fournir des éléments ou des témoignages valorisants pour nos techniciens et comédiens ?

Collectif des Artistes, Comédiens, Acteurs et Techniciens de la Culture en Martinique.

(Re)voir le reportage de Stéphane Petit-Frère. 

Subvention

 

Réaction des intermittents de la série 

 

Déçus et choqués, un autre collectif, celui des professionnels de l’audiovisuel et du cinéma Martiniquais engagés sur le tournage de la série Tropiques Criminels Saison 3 réagit. 

Nous ne comprenons pas cette décision quand on sait que la moitié de l’équipe de tournage est constituée de martiniquais qualifiés occupant des postes à l’écriture du scénario, à la mise en scène, à la régie, à la vidéo, au son, à la lumière, à l’électricité, à la machinerie, à la décoration, aux costumes. C’est aussi chaque année, une quarantaine de comédiens locaux et une centaine de figurants payés. N’oublions pas la partie restauration, les transporteurs, les agents de sécurité, etc...

Les intermittents interpellent les élus de la CTM

 

Chers élus de la CTM, combien d’entre vous êtes venus sur le tournage constater le travail que nous faisons? Avez-vous ne serait-ce qu’une fois regardé un épisode de la série? Nous vous invitons à le faire en vous connectant au site France•tv rubrique replay et à prendre connaissance du vrai contenu de ce programme, de ses images valorisant nos paysages, des sujets abordés faisant aussi partie de nos réalités...

 

Le soutien de l'actrice Sonia Rolland aux intermittents du spectacle Martiniquais : 

Reste maintenant à connaître l'avenir de cette production tournée en Martinique. Le rejet du vote de 500 000 € par la CTM pourrait bien figurer dans le scénario d'un épisode de la prochaine série Tropiques Criminels. une idée à proposer.