Les jeunes affluent vers les métiers de la gendarmerie

emploi
Concours gendarmerie
La première session du concours de sous-officiers de la gendarmerie mardi 1er mars 2016 à Schoelcher) ©Martinique 1ère
Plus de 200 candidats qui souhaitent intégrer la gendarmerie ont participé ce mardi (1er mars), à la première session du concours de sous-officiers au palais des congrès de Madiana (Schoelcher).
Plus de 200 candidats qui souhaitent intégrer la gendarmerie ont participé ce mardi (1er mars), à la première session du concours de sous-officiers au palais des congrès de Madiana (Schoelcher). Pour 2016, la gendarmerie va recruter au total 6500 sous-officiers dans toute la France. Décision prise après les attentats de novembre 2015, notamment à Paris. Poutant les motivations de certains candidats sont sans rapport avec l'ambition du gouvernement. "D'abord je m'étais inscrite pour la douane, j'ai échoué et j'ai donc essayé la gendarmerie", avoue une jeune femme.
250 candidats ont participé au concours de recrutement de la gendarmerie (1er mars 2016), au palais des congrès de Madiana (Schoelcher).
Le prochain concours aura lieu le 21 septembre et les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 6 mai 2016 sur le site internet www.lagendarmerierecrute.fr.